En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

cour

3e édition

[II.] COUR.

s. f.
↪ voir aussi : [I.] Cour (n. f.)[III.] Cour (n. f.)
■  Les Officiers, les principaux Seigneurs qui accompagnent ordinairement un Roi, un Souverain. Cour Royale. Cour Impériale. La Cour du Roi, de l’Empereur, du Pape. La Cour de Rome. La Cour de France, d’Espagne. Belle Cour. Grande Cour. Grosse Cour. Petite Cour. Cour galante. Cour splendide, magnifique. La vieille Cour. Le Roi tient sa Cour en tel endroit. La Cour est partie, demeure, va, &c. Le Roi & toute sa Cour. Avoir une charge à la Cour. Vieillir à la Cour. C’est la fleur, c’est l’ornement de la Cour. Intrigues de Cour. Faire fortune à la Cour. Il est fort connu à la Cour. Il s’est avancé à la Cour. Les Marchands suivants la Cour. Un Seigneur, une Dame de là Cour.
On dit, Un homme de la Cour, les gens de la Cour, en parlant de Ceux qui suivent la Cour, & qui vivent à la maniére de la Cour ; mais lorsqu’on supprime l’article, & qu’on dit, Homme de Cour, femme de Cour, il se prend ordinairement en mauvaise part.
On dit aussi poëtiquement La Cour céleste, pour signifier, Le Paradis.
On dit communément, Effronté comme un Page de Cour.
Cour pléniére, Assemblée solennelle où nos Rois avoient accoûtumé d’inviter les Grands du Royaume, même les Seigneurs Etrangers, auxquels ils donnoient audience publique, & pour qui ils tenoient table ouverte avec toute sorte de fêtes & de réjouissances. Le Roi tenoit Cour pléniére. Il tenoit alors Cour pléniére.
On dit fig. à une personne, chez qui l’on trouve plus de monde, plus grande compagnie qu’à l’ordinaire, Vous avez, vous tenez aujourd’hui Cour pléniére.
Cour, Se prend quelquefois pour la suite d’un grand Seigneur, d’un Prince, quoiqu’il ne soit pas Prince Souverain. Un tel est de la Cour d’un tel Seigneur, d’un tel Prince, &c. Les petites Cours ont leurs intrigues, aussi-bien que les grandes.
Il se prend aussi, Pour le lieu où est le Souverain avec sa suite. Il a écrit, dépêché à la Cour. Adressez vos lettres à la Cour.
Il se prend encore plus particuliérement pour le Souverain & son Conseil. Les ordres de la Cour. La Cour ne veut pas que, &c. Il a peur de choquer la Cour. Il dépend entiérement de la Cour. Il s’est dévoué à la Cour. Il est bien, il est mal à la Cour. Il se maintient bien à la Cour.
Il se prend aussi, Pour l’air & la maniére de vivre de la Cour. Il entend, il sait bien sa Cour. Esprit de Cour. Vrai homme de Cour. C’est un homme de la vieille Cour. L’air de la Cour. L’esprit de la Cour.
Il signifie encore, Les respects & les assiduitez qu’on rend à quelqu’un. Faire sa Cour au Roi. Faire la Cour aux Grands. Il y a long-temps qu’il fait la Cour à cette Dame. Il fait la Cour à ses Juges. J’ai été tout le matin chez un tel, j’y ai fait ma Cour tout à loisir. C’est mal faire sa Cour que de porter de mauvaises nouvelles.
On dit, Faire la Cour de quelqu’un, pour dire, Lui rendre de bons offices auprès de quelqu’un. Vous avez besoin d’un tel, je lui ai bien fait votre Cour.
On dit aussi, Je dirai telle chose à un tel, j’en ferai ma Cour, pour dire, Je lui dirai une chose qui lui plaira, & qui me rendra agréable.
On appelle, Eau benite de Cour, Les vaines promesses, les caresses trompeuses, & les complimens tels qu’en font les gens de Cour. Ne vous assurez pas sur tout ce qu’il vous a promis, c’est eau benite de Cour, C’est de l’eau benite de Cour. Donner de l’eau benite de Cour.
On appelle, Amis de Cour, Des amis sur qui l’on ne peut guére compter.
On dit prov. & bassement, d’Un lieu, d’une maison où chacun veut commander, & où il n’y a que de la confusion, que C’est la Cour du Roi Petau.
On dit, Avoir bouche à Cour chez le Roi, chez un Prince, Pour avoir droit de manger aux tables entretenues par le Roi, par le Prince. Un tel Officier de la Maison du Roi, a de gros appointemens, & bouche à Cour.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.