En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

courant

II. COURANT

nom masculin
xiie siècle. Participe présent substantivé de courir, au sens de « couler ».
↪ voir aussi : I. Courant, ‑ante (adj.)
1. Mouvement d’un fluide dans un sens déterminé. Le courant de l’eau ou, elliptiquement, le courant. Il fut entraîné par le courant. Un courant très rapide. Une péniche qui suit, qui remonte le courant. Fig. Remonter le courant, surmonter une série d’épreuves.
▪ Par analogie. Mouvement d’un groupe en marche. Le courant des réfugiés. Fendre le courant de la foule. Spécialement. océanographie. Mouvement régulier de la mer dans une certaine direction sous l’action des variations de température, des marées, des vents dominants. La carte des courants marins. Le Gulf Stream est un courant qui adoucit le climat de l’Europe occidentale. Le courant froid de Humboldt. – météorologie. Mouvement de l’air dans une certaine direction. Courants de convection ou courants ascendants. Utiliser les courants ascendants pour s’élever en planeur dans l’atmosphère. Courant d’air, flux d’air traversant, dans une demeure, un espace clos ou semi-clos. Un courant d’air glacial. Une salle traversée par les courants d’air. Fermer une fenêtre, les vitres d’une voiture pour éviter les courants d’air. Cette place est un nid de courants d’air. Fig. et fam. Se dit d’une personne qui est toujours en mouvement, virevolte, ne fixe ni ses actions ni son esprit. Cette fille-là, c’est un vrai courant d’air ! Expr. Se déguiser en courant d’air, s’esquiver rapidement sans être vu.
2.  Par analogie. Le cours du temps. Dans le courant de l’année, du mois, de la semaine. Dans le courant du mois de juillet. Cela se passait dans le courant de l’année 1980. Le train ordinaire des évènements. C’est là le courant des choses. Se gouverner selon le courant du monde, selon l’usage général.
3.  électricité. Le courant électrique ou, elliptiquement, le courant, le flux d’électricité qui traverse un conducteur. Courant alternatif, courant dont l’intensité est une fonction sinusoïdale du temps. Courant continu, courant non alternatif. Une prise de courant. Couper, rétablir le courant. Fig. et fam. Entre la scène et la salle, entre l’orateur et le public, le courant ne passait pas. Le courant passe entre eux, ils s’entendent bien.
4.  Fig. Mouvement des idées. Rien ne résiste aux grands courants d’opinion, de l’opinion. Les grands courants de la pensée contemporaine. Par ses articles, il a créé un courant favorable à la révision du procès. Suivre le courant, l’opinion générale. Aller contre le courant, aller contre les idées en cours.
5.  Loc. Au courant de, informé de. Être au courant d’une affaire. Se tenir au courant des découvertes les plus récentes. Il est déjà au courant de tout. Elliptiquement. Mettre quelqu’un au courant. Se tenir au courant. Expr. Écrire au courant de la plume, écrire, rédiger rapidement, sans plan préétabli ; sans effort.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.