En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

refaire

1re édition

REFAIRE.

v. a.
■  Faire encore une fois une chose qu’on a desja faite. Refaire le voyage d’Italie. aprés avoir achevé sa maison il l’a abbatuë pour la refaire. faire deffaire & refaire. il a refait sa paix avec un tel.
Il signifie aussi, Recommencer. C’est tousjours à refaire. si c’estoit à refaire, je ne le voudrois pas. On dit absolument, au jeu des cartes, Refaire, pour dire, Donner des cartes une seconde fois. Vous avez trop donné de cartes, il faut refaire.
Refaire, signifie aussi, Raccommoder, reparer une p. 433chose ruinée ou gastée. Refaire une muraille, refaire une vieille maison. il y a tousjours à refaire. refaire un habit.
On dit, Refaire de la viande, pour dire, l’Accommoder en la faisant revenir sur la braise, ou dans l’eau chaude.
Refaire, sig. aussi, Remettre en vigueur, & en bon estat. Rien n’est capable de refaire un malade comme le bon air. envoyer des chevaux à l’herbe pour les refaire.
Il est aussi n. p. Je commence à me refaire. il va à la campagne pour se refaire. ce cheval s’est bien refait depuis peu. il s’est bien refait en ce voyage.
Refait, aite. part. Il a les sign. de son verbe.
On appelle, Gueux refait, Un homme de neant qui s’est enrichi. Et on dit, d’Un cheval ruiné qu’on a engraissé & laissé reposer quelque temps, que C’est un cheval refait.
Ce mot est extrait de l'article : FAIRE.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.