En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

pot-bouille

I. POT

nom masculin
xiie siècle. Probablement issu d’un radical préceltique *pott‑, exprimant la rondeur.
↪ voir aussi : II. Pot (n. m.)
1.  Récipient, généralement de forme cylindrique, destiné à divers usages. Pot de terre, de fer. Pot en étain, en grès, en faïence. Un pot à couvercle. Les anses, le bec d’un pot. Mettre de la confiture en pot ou en pots. Planter une jacinthe dans un pot. Azalée en pot. Cache-pot, voir ce mot. Torche-pot, autre nom du passereau appelé pic maçon ou sitelle. Régional. Dans le Lyonnais, petite bouteille à fond épais, d’une contenance d’un demi-litre environ, dans laquelle on sert le vin.
▪  Suivi d’un complément indiquant la destination. Pot à confitures, à cornichons. Pot à lait, au lait, bidon en métal muni d’un couvercle et d’une poignée mobile, servant à transporter le lait ; petit récipient avec une anse et un bec, qui permet de verser du lait à table. Pot à tabac, récipient ventru, pourvu d’un couvercle, dans lequel on conserve le tabac et, fig. et fam., personne courte sur jambes et replète.
▪  Suivi d’un complément indiquant le contenu. Pot de confiture, de miel. Pot d’eau, pot de bière. Pot-de-vin, voir ce mot. Pot de fleurs, récipient cylindrique légèrement évasé vers le haut et généralement percé d’un trou en sa base, dans lequel on cultive des plantes.
▪  Loc. et expr. Petit pot, dans lequel les purées de légumes ou de fruits destinées aux bébés sont conditionnées. Pot de chambre ou, simplement, pot, récipient large, peu profond et muni d’une anse, dans lequel on satisfait ses besoins naturels. Mettre un enfant sur le pot. Fig. C’est le pot de terre contre le pot de fer, se dit, par allusion à la fable de La Fontaine, d’une lutte que l’on trouve très inégale. Fam. Sourd comme un pot, extrêmement sourd. Payer les pots cassés, porter la responsabilité d’un échec ; réparer les dommages que l’on a causés. Faire pot commun, partager les frais. Mettre de l’argent au pot. Découvrir le pot aux roses, découvrir le secret d’une intrigue. Pop. Un pot de colle, une personne importune, dont on ne peut se défaire. Un pot de peinture, une personne outrageusement maquillée. Régional. Casser les pots, s’endormir à la fin d’un repas, avoir la tête qui tombe brutalement en avant.
▪  Spécialement. Pot au noir. Dans l’exclamation vieillie Gare le pot au noir ! au jeu de colin-maillard, pour avertir le joueur qui a les yeux bandés qu’il risque de se heurter contre quelque chose. Par extension. Situation embrouillée, inextricable. marine. aéronautique. Zone de calme située de part et d’autre de l’équateur, où l’on peut rencontrer aussi des orages violents empêchant toute visibilité.
2.  Par métonymie. Contenu de ce récipient. L’ours a mangé tout un pot de miel.
▪  Fam. Boisson que l’on partage, le plus souvent dans un café. Boire, prendre un pot. Par extension. Petite fête donnée pour une occasion particulière. Organiser un pot.
3.  Marmite où l’on met à bouillir de la viande et des légumes ; par métonymie, son contenu (vieilli). Saler, écumer le pot. Poule au pot, voir Poule I. En composition. Hochepot, Fouille-au-pot, Pot-au-feu, Pot-pourri, voir ces mots. Pot-à-oille, voir Oille. Très vieilli. Pot-bouille, repas simple, nourriture ordinaire du ménage.
▪  Loc. et expr. Cuiller à pot, grande cuiller qui servait à puiser le bouillon. Fig. et fam. Faire quelque chose en deux, en trois coups de cuiller à pot, vite et facilement. Tourner autour du pot, user de détours au lieu d’aller au fait. Courir la fortune du pot, aller dîner dans une maison où l’on n’est point attendu. À la fortune du pot, pour partager l’ordinaire, sans cérémonies.
▪  Prov. C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, l’âge, l’expérience l’emportent souvent.
  Titre célèbre : Pot-Bouille, d’Émile Zola (1882).
4.  Par analogie. papeterie. Anciennement. Papier dont le filigrane représentait un pot. En apposition. Format pot, format d’une feuille de 31 × 40 cm. – pyrotechnie. architecture. Pot à feu, voir Feu I. – mécanique. Pot d’échappement, dispositif constitué d’un tube qui collecte les gaz usagés produits par le moteur, et d’un système de traitement et d’évacuation les rejetant à l’air libre. Pot catalytique, type de pot d’échappement qui, par un procédé de catalyse, filtre les gaz rejetés. Loc. fam. À plein pot ou, plus souvent et elliptiquement, plein pot, à pleine puissance et, fig., à toute vitesse. Démarrer, rouler plein pot. Pop. Payer plein pot, au tarif le plus élevé.
5.  Pop. La chance. Manquer de pot. Un coup de pot.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.