En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

pensée

I. PENSÉE

nom féminin
xie siècle. Forme féminine substantivée du participe passé de penser I.
↪ voir aussi : II. Pensée (n. f.)
I.
I. Faculté de penser ; activité de l’esprit, exercice de l’intelligence (en ce sens, s’emploie toujours au singulier).
Le siège de la pensée. La pensée est l’essence de l’esprit. La pensée réflexive est propre à l’homme. Le cheminement de la pensée. Fixer sa pensée sur un objet. L’expression de la pensée. Un mode de pensée. L’élévation de la pensée.
▪  Par métonymie. L’esprit, l’intelligence. Sa pensée vagabonde, sa pensée est ailleurs. Chasser une idée de sa pensée. Un souvenir qui revient à la pensée. Loc. En pensée, par la pensée, en esprit. Se transporter par la pensée en un lieu éloigné, à une époque révolue. Je serai avec vous en pensée.
II.
II. Manière dont s’exerce l’activité de l’esprit (s’emploie le plus souvent au singulier).
Sa pensée est rigoureuse, désordonnée. Avoir la pensée claire. Pensée intuitive, voir Intuitif. Pensée discursive. Pensée logique, dialectique, métaphysique, mathématique, qui use des modes de raisonnement propres à ces disciplines. La pensée philosophique, la pensée religieuse. La pensée magique, mythique, allégorique. rhétorique. Figures de pensée, voir Figure.
▪  Spécialement. Façon de penser, mode de représentation propre à une personne ou à un groupe humain. La liberté de pensée. Le conformisme de la pensée. Entrer dans la pensée de quelqu’un, comprendre et approuver son point de vue. Partager la pensée de quelqu’un. Rendre avec justesse la pensée d’un auteur. La pensée politique de Machiavel.
▪  Un mouvement, un courant, un système de pensée. École de pensée, voir École. Pensée kantienne, marxiste. La pensée jacobine, la pensée anarchiste. La libre pensée, voir Libre. La pensée stoïcienne, chrétienne, humaniste. La pensée antique.
III.
III. Ce qu’on pense ; conception, représentation que se forme l’esprit.
1.  Idée, réflexion considérée selon son contenu intellectuel, moral ou affectif. Une pensée juste, fausse. Une pensée profonde, subtile. Pensée neuve, originale, triviale, creuse. Une pensée obsédante, saugrenue. Formuler sa pensée, expliquer ses pensées. Ses paroles ont dépassé sa pensée. Le cours, le fil de ses pensées. Lire dans les pensées de quelqu’un. Être en communion de pensée avec quelqu’un. Transmission de pensée. psychiatrie. Écho de la pensée, voir Écho I.
▪  Il est hanté par la pensée de la mort. Nous nous réjouissons à la pensée de vous revoir. Elle souriait à cette seule pensée.
▪  Des pensées intimes, de secrètes pensées. Il n’avait de pensées que pour elle. La reine de ses pensées. Dulcinée était la dame des pensées de Don Quichotte. Avoir une pensée pour les absents. Avoir de mauvaises, de coupables pensées, songer à des choses viles ou contraires à l’honnêteté et à la morale.
▪  Dans des formules de politesse, à la fin d’une lettre. Amicales, affectueuses pensées. Avec nos meilleures pensées.
▪  Surtout au pluriel et précédé de l’adjectif possessif. Méditation, rêverie. Il est enfoncé dans ses pensées. Se perdre, s’abîmer dans ses pensées.
▪  Expr. tirée de Vauvenargues et devenue proverbiale. Les grandes pensées viennent du cœur.
2.  Ce qu’on croit, opinion, avis. Je serais fâché que vous eussiez de moi cette pensée. Déguiser sa pensée, parler contre sa pensée. Dire librement, franchement sa pensée. Dire tout haut sa pensée. Expr. Dire à quelqu’un le fond de sa pensée, lui faire connaître son avis sans détour.
3.  Dessein, projet, intention. Des pensées de vengeance, des pensées meurtrières. Loin de moi la pensée de vous offenser. Je vous adresse cette invitation dans la pensée de vous être agréable. Une arrière-pensée, voir ce mot. Expr. Une pensée de derrière la tête, une arrière-pensée. Être animé de mauvaises pensées, de mauvaises intentions.
4.  Maxime, sentence, expression dense et concise d’une réflexion. Inscrire en exergue une pensée célèbre. Méditer une pensée de Sénèque. Des pensées extraites des œuvres de Cicéron, des « Essais » de Montaigne. Un recueil de pensées.
▪  Par métonymie. Au pluriel. Les « Pensées » de Marc Aurèle, les « Pensées » de Pascal. Les « Pensées sur la comète », titre usuel d’un ouvrage de Pierre Bayle.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.