pension

PENSION

nom féminin
Étymologie : xiiie siècle, au sens de « paiement » ; xviie siècle, au sens d’« établissement d’instruction où l’on est nourri et logé ». Emprunté du latin pensio, « pesée, paiement, loyer », lui-même dérivé de pendere, « peser, peser le métal pour payer ».
1.  Somme versée périodiquement par un souverain, un État, une institution ou un particulier à une personne, soit pour assurer sa subsistance, soit à titre de récompense ou d’indemnité. Le roi accordait des pensions aux artistes, aux écrivains. Percevoir une pension de l’État. Constituer une pension à quelqu’un, lui verser une pension. Liquider une pension, en établir le montant. Les arrérages d’une pension. Une pension viagère. Une pension d’invalidité. Pension de guerre, versée aux victimes de la guerre ou à leurs ayants droit. Pension alimentaire, allouée à une personne en vertu d’un jugement ou après accord amiable, en exécution d’une obligation alimentaire. Pension de retraite ou, simplement, pension, allouée à une personne qui a cessé de travailler, et dont le montant est principalement fondé sur les cotisations versées pendant la période de travail. Pension de réversion, versée, après la mort de son titulaire, à une personne qui lui était unie par certains liens de droit. Faire valoir ses droits à pension. Code des pensions, ensemble des textes régissant les pensions de l’État. Marque de domaine : économie. Fonds de pension, capital constitué par des placements d’épargne et destiné à financer un complément de retraite ; organisme chargé de gérer ces fonds.
2.  Somme d’argent que l’on donne pour être nourri et logé. Il a payé les deux premiers trimestres de sa pension.
▪  Par métonymie. Lieu où l’on est nourri et logé moyennant paiement ; ce type d’hébergement. Pension de famille, voir Famille. Pension bourgeoise. La pension Vauquer, dans « Le Père Goriot », de Balzac. Être en pension. Prendre quelqu’un en pension. Il a pris pension à l’hôtel. Pension complète. Demi-pension, voir ce mot. Fig. et fam. Prendre pension chez quelqu’un, s’y établir un certain temps, d’une manière importune. Par analogie. Prendre, mettre des chevaux en pension.
▪  Spécialement. Établissement scolaire privé où tous les élèves sont internes. Tenir, diriger une pension. Il a mis son fils en pension. Elle a été élevée en pension. Un ami de pension. Vieilli. Maître, maîtresse de pension, voir Maître I. Par métonymie. L’ensemble des élèves de cet établissement. La pension est en promenade.
3.  Marque de domaine : banque. Marque de domaine : commerce. Opération par laquelle un organisme financier vend à un autre des effets de commerce, qu’il s’engage à racheter à un terme fixé. La mise en pension est une cession temporaire d’effets, à la différence de l’escompte, qui implique une cession définitive.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.