En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

lait

LAIT

nom masculin
xiie siècle. Issu du latin lac, lactis, de même sens.
1. Liquide blanc, de saveur douce, qui se forme dans les glandes mammaires de la femme et des femelles des animaux mammifères, première nourriture des enfants ou animaux nouveau-nés. Le lait maternel. Cette nourrice a beaucoup de lait. La montée de lait, l’afflux du lait après l’accouchement. Fièvre de lait, voir Fièvre. Frère de lait, sœur de lait, voir Frère, Sœur. Dent de lait, voir Dent. Veau, agneau, cochon de lait, qui tète encore, ou qu’on ne nourrit que de lait. Vache à lait, à laquelle on a enlevé son veau et dont le lait est employé pour les besoins de l’homme ; fig. et fam., personne que l’on exploite ou, plus rarement, entreprise, institution dont on tire un profit continuel. Expr. fig. Sucer avec le lait une doctrine, une opinion, un sentiment, les recevoir, en être imprégné dès l’âge le plus tendre. Ce sont des principes qu’il a sucés avec le lait.
▪ Spécialement. Ce liquide, produit par les femelles d’animaux domestiques et servant d’aliment à l’homme (dans la langue courante, Lait employé seul désigne le plus souvent le lait de vache). Lait de vache, de brebis, de chèvre, de jument, de chamelle. Boire du lait. Un bol de lait. Un café au lait. Un pot au lait, à lait. Du lait cru, voir Cru I. Du lait bouilli. Du lait pasteurisé, stérilisé. Du lait entier, écrémé. Du lait concentré. Du lait en poudre, déshydraté. Du lait aigre, tourné, qui a fermenté. Faire cailler du lait. Petit-lait, sérosité qui apparaît lorsque le lait caille. Un fromage au lait de vache. Lait de beurre, babeurre (voir ce mot). Un lait coupé, dans lequel on a mis une certaine quantité d’un autre liquide. Lait de poule, jaune d’œuf battu dans du lait chaud avec du sucre. Blanc comme du lait, blanc comme lait.
▪ Expr. fig. et fam. Veiller à quelque chose comme au lait sur le feu, avec une attention qui ne doit jamais se relâcher. Il est très soupe au lait, il se met facilement en colère. Il boit du lait, du petit-lait en entendant cela, il se délecte à entendre cela. Pop. Si on lui pressait le nez, il en sortirait du lait, se dit par ironie de quelqu’un de très jeune qui a des prétentions au-dessus de son âge.
2.  Par analogie. Pour désigner différents liquides blancs, onctueux. Lait de coco, voir Coco I. Lait de palme, liqueur blanche obtenue par macération des feuilles de dattier. Lait d’amandes, émulsion d’amandes utilisée en pâtisserie. Lait de toilette, émulsion de corps gras que l’on emploie pour les soins de beauté. Lait démaquillant. Lait de chaux, voir Chaux. botanique. Suc blanc et opaque de certaines plantes, également appelé Latex. Lait de figuier.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.