instruire

INSTRUIRE

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Cuire).
Étymologie : xiie siècle, enstruire. Emprunté du latin instruere, « assembler dans, disposer ; munir, outiller », puis « instruire ».
1. Prodiguer un enseignement, des leçons, des préceptes à quelqu’un ; éduquer, former l’esprit par un enseignement. Instruire les enfants, la jeunesse. Instruire un prince à gouverner, dans la science du gouvernement. Il fut instruit dans la religion de ses pères. Instruire les fidèles d’un point de doctrine. Par extension. Il a été instruit par l’expérience, par l’âge. Au participe passé, adjectivement. Qui a des connaissances étendues. C’est un homme instruit, fort instruit.
▪ Pron. S’instruire, enrichir ses connaissances, apprendre, se former. Aimer s’instruire, chercher à s’instruire. Avoir le désir de s’instruire. S’instruire dans un art, dans une science. On s’instruit mieux par la pratique que par la théorie. S’instruire d’exemples, par l’exemple.
▪ S’est dit aussi en parlant des animaux. Instruire un cheval. On instruit les chiens à chasser, à rapporter.
2. Informer, avertir ; donner connaissance à. J’instruirai vos supérieurs de votre conduite. Il tient à être instruit de tout ce qui se passe. C’est un homme bien instruit des usages du monde. Pron. S’instruire des intentions de quelqu’un. Il voulut s’en instruire par lui-même. Ils s’instruisent l’un l’autre des développements de l’affaire.
3.  Marque de domaine : droit. Mettre une affaire en état d’être jugée, notamment en rassemblant informations, auditions et témoignages. Le magistrat chargé d’instruire une cause. L’affaire est suffisamment instruite. Instruire un procès.
▪ Fig. Instruire le procès de quelqu’un, chercher dans ses moindres actes tout ce qui pourrait donner matière à accusation, à critique.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.