instrument

INSTRUMENT

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, estrument. Emprunté du latin instrumentum, « mobilier, outillage ».
1. Nom par lequel on désigne, d’une façon générale, tout objet, appareil ou outil, dont on se sert pour exécuter quelque chose, pour accomplir une tâche, un travail. Les instruments aratoires. Instrument de chirurgie, d’optique. Instruments de mesure. Les instruments de bord d’un navire, d’un avion. Expr. Naviguer aux instruments, sans visibilité.
▪ Par extension. Cette bibliothèque est un précieux instrument de travail.
▪ Spécialement. Instrument de musique ou, simplement, instrument, appareil dont on tire des sons musicaux. Jouer d’un instrument. L’orgue, le cor, la flûte sont des instruments à vent. Le violon, la harpe, la guitare sont des instruments à cordes. La timbale est un instrument à percussion. Au son des instruments.
▪ Marque de domaine : religion. Les instruments de la passion du Christ, tous les objets ayant joué un rôle dans le jugement, le supplice et la mise à mort du Christ. La couronne d’épines, la croix et la lance, les clous et l’échelle figurent parmi les instruments de la passion du Christ.
2.  Fig. Personne ou chose dont on se sert pour parvenir à une fin ou pour produire un certain effet. Ses amis ont été l’instrument de sa fortune. Servir d’instrument à la vengeance de quelqu’un. Il fut l’instrument de son propre malheur. Être l’instrument de la Providence.
3.  Marque de domaine : droit. Ce qui sert à établir ou faire valoir un droit. Un instrument authentique, un contrat ou acte public dressé ou reçu par un officier ministériel. Les instruments d’un traité, les documents diplomatiques originaux où sont consignés les termes de l’accord.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.