En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

difficile

8e édition

DIFFICILE.

adj. des deux genres.
■  Qui est malaisé, qui donne de la peine. Un travail difficile. Une opération difficile. Une entreprise difficile, difficile à exécuter. Cela est difficile à faire comprendre. Ce passage, ce texte est difficile à expliquer. Un problème difficile à résoudre. Un homme de difficile abord. L’accès de cette grotte est difficile. Un cheval difficile. Il est difficile de le contenter. Il est difficile à contenter. Il me paraît difficile de mieux faire.
Temps difficiles, Les temps de guerre, de désordres, de troubles, de disette, etc. On dit en un sens analogue Un temps difficile à passer. Des circonstances difficiles. On dit encore Être, se trouver dans une position, dans une situation difficile, Être dans une position délicate, embarrassante.
Être difficile à vivre, être d’une humeur difficile, d’un caractère difficile, et figurément, Être difficile à manier, Être d’une humeur fâcheuse, peu accommodante.
Il signifie aussi Qui est exigeant, délicat. Être difficile sur la nourriture. Être difficile sur le choix des mots. Se montrer difficile. Il est devenu bien difficile. C’est un critique difficile, très difficile. Il se dit familièrement et comme nom, dans le même sens, Faire le difficile.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.