En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

balle

1re édition

[I.] BALLE.

s. f.
↪ voir aussi : [II.] Balle (n. f.)
■  Espece d’esteuf pour joüer à la paume. Balle feutrée. balle cousuë. balle à pelotter. balle à joüer partie. prendre la balle au bond, à la volée. aller bien à la balle. la balle la perd. la balle la gagne, pour dire, Que celuy qui a joüé la balle, a perdu ou gagné la chasse.
On appelle Enfants de la balle, Les enfants d’un Maistre de jeu de paume ; Et figurément, tous les enfants qui embrassent la profession de leur pere.
On dit prov. Au bon joüeur la balle, Quand un heureux succés arrive à celuy qui sçaura mieux s’en prevaloir.
On dit, Dans le mesme sens, La balle cherche le joüeur.
On dit, La balle est en amour, pour dire, La balle est bien renvoyée, & ne touche presque point à terre. On le dit encore figur. pour dire, qu’Un entretien, qu’une action ont de la vivacité, & qu’ils ne languissent pas.
Il signifie encore toute sorte de boullet servant aux armes à feu, de quelque calibre ou de quelque matiere qu’il soit. Balle de calibre. balle de mousquet, d’arquebuse. balle ramée. canon chargé à balle. ce canon porte trente ou quarante livres de balle, pour dire, Un boullet pesant trente ou quarante livres.
Dans les capitulations honorables, les Assiegez sortent Balle en bouche &c.
Ballon. s. m. Grosse balle de cuir où est enfermée une vessie pleine de vent & dont on joüe en la frappant avec le poing ou le pied. Enfler le ballon. joüer au ballon.
Ballotte. s. f. Petite balle dont on se sert pour donner les suffrages, ou pour tirer au sort. Toutes les ballottes ont esté en faveur d’un tel.
Ballotter. v. a. Donner les suffrages, tirer au sort avec des ballottes.
On dit aussi, Ballotter une affaire, pour dire, La discuter, l’agiter de part & d’autre, en deliberer.
On dit figur. Ballotter quelqu’un, pour dire, Se joüer de luy, le tenir long-temps en haleine, le renvoyer de l’un à l’autre sans avoir envie de rien faire pour luy.
Ballotté, ée. part. Il a les significations de son verbe. Une affaire bien ballottée. voilà un homme bien ballotté.
Ballotter. v. n. Terme de jeu de paume, Pelotter. Il est opposé à joüer partie. Ils ne joüent pas partie, ils ne font que ballotter.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.