En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

ballon

I. BALLON

nom masculin
xvie siècle, au sens 1. Emprunté de l’italien du Nord ballone, augmentatif de balla (voir Balle I).
↪ voir aussi : II. Ballon (n. m.)
1.  jeux. sports. Grosse boule de cuir ou de peau contenant une vessie gonflée d’air. Jouer au ballon. Taper dans un ballon. Jouer au ballon prisonnier. La balle est sortie en ballon mort, au-delà des limites du jeu. Regonfler un ballon. Le ballon rond du football, du basket-ball, du volley-ball ; le ballon ovale du rugby. Par métonymie. C’est un passionné du ballon ovale, du rugby. Ballon d’entraînement, fixé à un ressort et sur lequel un boxeur s’entraîne à frapper. Par extension. Grosse balle de caoutchouc gonflée d’air. Spécialement. Sphère très légère, gonflée d’air ou d’un gaz plus léger que l’air, servant de jouet aux enfants. Un marchand de ballons. Un ballon de baudruche. Un lâcher de ballons multicolores.
2.  aérostation. Aérostat sphérique ou oblong, gonflé d’air chaud ou d’un gaz plus léger que l’air. Les montgolfières gonflées à l’air chaud ont précédé les ballons gonflés d’hydrogène. La nacelle d’un ballon. Monter en ballon. Faire une ascension en ballon. Un ballon d’observation. Ballon captif, retenu par des cordes et permettant d’observer ce qui se passe au loin. Ballon dirigeable, voir Dirigeable. – militaire. Ballons de barrage ou ballons de protection, ballons sans équipage dont les câbles forment une sorte de réseau contre les raids aériens. – météorologie. Ballon-pilote, lâché dans l’atmosphère et dont la course est suivie au théodolite ou au radar pour recueillir diverses informations concernant la direction et la vitesse du vent en altitude. Ballon-sonde ou ballon libre, muni d’appareils de mesure et dont les indications sont transmises par radio. Ballon d’essai, pour juger de la direction du vent avant une ascension aérostatique et, fig., annonce faite à dessein d’un projet qui n’est pas encore arrêté, en vue de connaître les réactions de l’opinion. L’annonce d’une réforme n’était qu’un ballon d’essai.
3.  Spécialement. médecine. Ballon d’oxygène, réserve d’oxygène munie d’un tube d’aspiration ou d’insufflation pour aider la respiration d’un malade. Fig. Apport destiné à fournir une aide provisoire. Ce crédit bancaire a été pour l’entreprise un ballon d’oxygène. – chimie. Sphère de verre creuse munie de tubulures, en usage dans les laboratoires. Un ballon sert fréquemment à stocker des gaz. – verrerie. Verre à boire de forme sphérique. En apposition. Un verre ballon. Par métonymie. Un ballon de vin rouge. – cyclisme. Pneu ballon, pneu de gros diamètre et à faible pression. – couture. Manche ballon, manche courte et froncée, très gonflante. – chorégraphie. Qualité technique d’un danseur ou d’une danseuse capable de s’élever en l’air avec légèreté, puis de rebondir à une plus grande hauteur. Avoir du ballon.
▪ Expr. pop. Faire ballon (vieilli), être privé de nourriture et, par extension, devoir se passer de quelque chose. Argot. Avoir le ballon, être visiblement enceinte. Argot militaire. Envoyer au ballon, envoyer en prison.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.