En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

plat

II. PLAT

nom masculin
xiie siècle. Forme substantivée de plat I.
↪ voir aussi : I. Plat, plate (adj. et n.)
1.  Pièce de vaisselle à fond plat, destinée au service des mets et parfois à leur cuisson. Plat d’argent. Plat émaillé. Des plats de faïence, de porcelaine. Un plat en terre. Un plat qui va au four, au feu, qui résiste à la chaleur. Un plat à poisson. Plat creux. Plat à couvercle ou plat couvert, sur lequel on dispose une cloche de métal ou de faïence pour conserver leur chaleur aux mets et que l’on place devant les convives. Dresser un plat, y disposer les éléments d’une préparation culinaire.
▪  Loc. et expr. Œufs au plat, sur le plat, que l’on cassait, cuisait et servait dans un même plat et, aujourd'hui, œufs que l’on casse dans la poêle et que l’on cuit sans les brouiller. Mettre les petits plats dans les grands, préparer plusieurs services et, fig., se mettre en frais pour ses hôtes. Fig. et fam. Mettre les pieds dans le plat, aborder sans détours un sujet délicat ou commettre un impair.
2.  Par métonymie. Contenu d’un plat ; mets servi lors d’un repas. Un plat de viande, de légumes. Un plat en sauce. Mitonner de bons petits plats. La choucroute est un plat alsacien.
▪  Il y avait cinq plats à chaque service. Un plat d’entrée, de rôti, d’entremets (vieilli). Plat principal, plat de résistance ou, simplement, plat, partie la plus importante d’un repas (on a dit aussi Pièce de résistance). Plat du jour, proposé et apprêté pour le jour même par le cuisinier d’un restaurant, par un traiteur. Plat cuisiné, que l’on achète tout préparé. Plat surgelé. Vieilli. Plat monté, dont les divers éléments sont dressés pour l’agrément de l’œil (on dit aujourd’hui Pièce montée).
▪  Expr. fig. Vendre son droit d’aînesse pour un plat de lentilles, faire un choix inconsidéré, par allusion à l’épisode de la Bible où Ésaü vendit, pour un plat de lentilles, son droit d’aînesse à son frère Jacob. Fam. Un plat d’épinards, se dit d’un paysage où le peintre a abusé des tons vert cru. L’histoire ne repasse pas les plats, une bonne occasion ne se présente pas deux fois. Donner, servir un plat de son métier, de sa façon, faire, dire quelque chose qui tienne de sa nature, de ses habitudes ou de son état. Souvent péj. Ce menteur nous a servi un plat de sa façon.
▪  Prov. La vengeance est un plat qui se mange froid, elle est souvent calculée et longuement mûrie.
3.  Par analogie. Nom donné à divers récipients. Plat de balance, dans lequel on place les objets à peser (on dit plutôt Plateau). Plat à barbe, récipient à larges bords, échancré pour s’adapter au cou, dans lequel tombent la mousse et le savon ayant servi au rasage. Don Quichotte confondit un plat à barbe et le casque d’or de Mambrin.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.