En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

offenser

OFFENSER

conjugaison verbe transitif
xve siècle. Dérivé d’offense.
1.  Vieilli. Affecter, causer un dommage à. Un son trop aigu offense l’oreille.
2.  Blesser, choquer, outrager quelqu’un dans ses sentiments, sa dignité, son honneur. Il l’a gravement, mortellement offensé. Il a été offensé dans sa personne. Par métonymie. Offenser la mémoire de quelqu’un. Ce spectacle offense la vue.
▪  Spécialement. Offenser Dieu, se rendre coupable d’un manquement à Dieu, pécher.
▪  Pron. Réagir en se fâchant à ce qu’on ressent comme un affront, un outrage. Ne vous offensez pas si je vous contredis. Il s’offense d’un rien. Un homme prompt à s’offenser, très susceptible.
3.  Fig. Aller contre. Des sottises, des propos qui offensent la raison, la bienséance.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.