En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

éventail

ÉVENTAIL

nom masculin (pluriel Éventails).
xve siècle. Dérivé d’éventer.
1. Objet plat avec lequel on agite l’air pour se rafraîchir. Spécialement. Accessoire portatif destiné au même usage, composé de lames légères, généralement de bois ou d’ivoire, qui se replient les unes sur les autres et dont la partie supérieure est recouverte de papier ou de tissu fin. Les bâtons, les feuilles d’un éventail. Déployer, refermer son éventail. Des éventails d’écaille, de nacre. Des éventails de soie, de plumes. Jouer coquettement de l’éventail. Donner un coup d’éventail sur les doigts de quelqu’un. Porte-éventail, serviteur qui agite un éventail monté sur une hampe, généralement fait de plumes.
2.  Loc. En éventail, en forme d’éventail déployé. Tailler un arbre en éventail. Tenir ses cartes en éventail. Une troupe disposée en éventail. Une voûte en éventail.
▪ marine. Voiles à l’éventail, dont les laizes sont taillées de manière à se réunir aux points d’écoute.
3.  Fig. Ensemble d’éléments d’une même catégorie dont la diversité se déploie, entre deux limites extrêmes, comme un éventail. L’éventail de nos connaissances. économie. L’éventail des prix, des salaires, des revenus.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.