En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

évent

ÉVENT

nom masculin
xvie siècle. Déverbal d’éventer.
1.  Vieilli. Exposition à l’air, au vent. Mettre des marchandises, des hardes à l’évent. Donner de l’évent à une barrique, la percer pour l’aérer. Expr. fig. Avoir la tête à l’évent, c’est une tête à l’évent, se dit d’une personne étourdie, à l’esprit léger.
▪ Par métonymie. Odeur, saveur altérée d’aliments ou de boissons qui ont été en contact prolongé avec l’air. Du vin qui sent l’évent, qui a de l’évent. (On dit plutôt Éventé.)
2.  Spécialement. technique. Orifice mettant l’intérieur d’un appareil, d’une installation, etc., en relation avec l’atmosphère libre, le plus souvent afin de permettre l’évacuation de gaz. – armement. Orifice pratiqué dans le canon de certaines armes à feu pour laisser passer, autrefois, la flamme de l’amorce qui devait faire exploser la charge de poudre, aujourd’hui, les gaz qui assurent le recul de la culasse. – géographie. Petit orifice d’où s’échappent des gaz volcaniques ou des jets d’eau chaude. – zoologie. Orifice situé sur le dessus de la tête des Cétacés. Les baleines rejettent par leurs évents un mélange d’air et de vapeur d’eau. Chez les Sélaciens, orifice circulaire dorsal situé en avant de la première fente branchiale (on dit aussi Spiracle). Les évents de la raie, du requin.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.