En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
9e édition (actuelle)
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

considérer
CONSIDÉRER conjugaison verbe transitif (se conjugue comme Céder).
xiiie siècle, au sens de « regarder avec attention ». Emprunté du latin considerare, « examiner attentivement par les yeux et la pensée ».
1. Regarder attentivement ; examiner. Considérer un tableau, un paysage. Considérer le ciel avec inquiétude. Il considéra son interlocuteur avec étonnement. Considérer une chose en elle-même ou dans ses rapports avec une autre.
2. Examiner quelque chose avec une attention soutenue avant d’agir, de prendre une décision. Considérer une affaire sous tous ses aspects. Considérer les avantages, les inconvénients d’une proposition, d’une situation. Considérant les difficultés de l’entreprise, il hésitait à s’engager.
▪ Loc. adv. Tout bien considéré, après mûre réflexion. Tout bien considéré, je renonce à ce voyage.
3. Prendre en compte, tenir compte de. Considérez les longs services qu’il vous a rendus. Je ne considère que son mérite. Un juge intègre ne considère ni les personnes, ni les recommandations. droit. Loc. conj. Considérant que, sert à introduire les motifs d’un jugement, d’un arrêt, d’une loi. Considérant qu’il y a eu faute grave. Considérant que le prévenu ne saurait être tenu pour responsable. Considérant qu’il y a urgence à statuer.
4. Estimer, juger, être d’avis que. Avec une subordonnée complétive. On considère en général qu’il sera élu sans difficulté. Je considère qu’il y a eu faute grave. Avec un attribut du complément d’objet direct. Considérer comme, tenir pour. Je le considère comme un homme intègre. Ses soldats le considéraient comme un père. Il se considère comme le plus heureux des hommes. On peut considérer cet évènement comme la source de tous nos malheurs. Il a été considéré comme responsable de cet accident.
5. Estimer quelqu’un en raison de sa valeur morale ou sociale. Toute la ville le considère. Surtout au participe passé. Un homme bien considéré dans son travail, peu considéré par ses pairs.
Orthographe
Se conjugue je considèrerai, je considèrerais (futur et conditionnel), selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accent grave (verbes en ‑é.er).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.