circuler

CIRCULER

conjugaison verbe intransitif
Étymologie : xive siècle. Emprunté du latin circulari, « aller, se répandre de côté et d’autre ».
1. Se mouvoir circulairement, d’un mouvement qui ramène au point de départ. Usité principalement en parlant du sang. Le sang circule dans les artères et dans les veines.
2. Se mouvoir, se déplacer. L’air circule mieux quand la fenêtre est ouverte. Marque de domaine : botanique. La sève circule dans les plantes. – Marque de domaine : économie. L’argent, les effets de commerce, les capitaux circulent, passent de main en main.
▪ Spécialement. Faire circuler les plats, les vins, les faire passer aux convives disposés autour d’une table.
3. Aller et venir ; se déplacer sur la voie publique. Les promeneurs peuvent librement circuler dans ces larges allées. Circuler entre les rayons d’un grand magasin. Les voitures circulent mal dans les rues de Paris. Les agents invitaient la foule à circuler.
4.  Fig. Se propager, se répandre. Cette rumeur, cette nouvelle circule depuis hier. Faire circuler un livre, un libelle. L’ouvrage a d’abord circulé sous le manteau, clandestinement. Faire circuler une rumeur, la propager. Impers. Il circule sur lui une étrange rumeur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.