capable

CAPABLE

adjectif
Étymologie : xive siècle, capavle de, « qui a le pouvoir de quelque chose ». Emprunté du bas latin capabilis, « susceptible de », « qui peut contenir, recevoir ».
1.  Vieilli. Qui peut contenir en soi, au propre et au figuré. La salle la plus capable, la plus vaste, qui peut contenir le plus de monde. Marque de domaine : géométrie. Arc, segment de cercle capable d’un angle donné, arc, segment de cercle tel que tous les angles qu’on peut y inscrire soient égaux à cet angle donné. La demi-circonférence est l’arc capable de l’angle droit.
2. Qui a le pouvoir ou les qualités nécessaires pour faire quelque chose ; qui peut manifester telle ou telle qualité, éprouver tel ou tel sentiment. Serez-vous capable de porter cette lourde valise ? Un homme capable d’amitié, de reconnaissance. Un homme capable de gouverner. Être capable du meilleur comme du pire. Il est capable de tout, il peut s’acquitter fort bien de toutes sortes de tâches ou, plus souvent péj., il peut commettre les pires actions. Fam. et iron. Il est bien capable d’avoir oublié notre rendez-vous. Par extension. Une salle capable d’accueillir cent personnes. Une foi capable de soulever les montagnes.
3.  Marque de domaine : droit. Qui a la capacité légale de jouir de ses droits, de les exercer. Capable en justice. Être capable de contracter. Être capable de recevoir, de disposer entre vifs, ou par testament.
4. Employé sans complément. Habile, intelligent ; qui a la compétence requise pour sa fonction. Cette affaire est entre les mains d’une personne capable. Il faudrait à ce poste quelqu’un de capable.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.