cap

CAP

nom masculin
Étymologie : xive siècle, dans de pie en cap. Emprunté de l’ancien provençal cap, « tête », et, au figuré, « chef », du latin populaire *capum, en latin classique caput.
1.  Anciennement. Tête. Ne subsiste plus que dans quelques emplois. De pied en cap, des pieds à la tête. Armé, habillé de pied en cap. Marque de domaine : moyen âge. Cap de mailles, protection en mailles d’acier pour la tête. – Marque de domaine : hippologie. Cap de more, se dit d’un cheval dont la tête et les extrémités sont noires. Un rouan cap de more.
2.  Marque de domaine : géographie. Pointe de terre, généralement rocheuse, qui s’avance dans la mer. Le cap Fréhel. Le cap Gris-Nez. Le cap de Bonne-Espérance. Le cap Horn. Doubler, passer, franchir un cap. Fig. Passer un cap, dépasser un point critique, franchir une étape importante.
3. Direction suivie par un navire ou un avion. Avoir, porter le cap à terre, au large, se diriger vers la terre, vers le large. La tempête a empêché le navire de tenir son cap. Mettre le cap sur le port le plus proche. Virer cap pour cap, prendre la direction opposée à celle qu’on suivait. La brise a changé cap pour cap. Changer de cap, changer de direction. Fig. et fam. Le gouvernement a dû changer de cap.
▪ Spécialement. Angle que fait l’axe longitudinal d’un navire ou d’un avion avec la direction du nord. Cap magnétique, défini par rapport au Nord magnétique. Cap vrai, par rapport au Nord géographique.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.