cantonner

CANTONNER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xive siècle, au sens de « se fixer » ; xvie siècle, comme pronominal. Dérivé de canton au sens de « coin, région ».
1.  Marque de domaine : militaire. Répartir des troupes dans des cantonnements. Cantonner sa cavalerie dans une région fourragère. Absolument. S’installer dans un cantonnement. Les soldats commencèrent à cantonner.
2. Isoler, maintenir à l’écart. Cantonner des animaux contagieux. Fig. Cantonner quelqu’un dans des travaux subalternes.
3.  Pron. Se retirer dans un lieu pour être plus en sûreté. Les rebelles s’étaient cantonnés dans un coin de la province. Fig. Se cantonner dans la prudence. Fam. Il s’est cantonné dans sa chambre.
▪ Par analogie. Se borner à une activité déterminée, se refuser à en sortir. Il s’est cantonné dans sa spécialité.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.