En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

long, ongue

8e édition

LONG, ONGUE.

adj.
■  Il se dit des Objets considérés dans leur dimension d’une extrémité à l’autre, par opposition à Court. La harpe a des cordes plus longues les unes que les autres. De longues jambes. Avoir la taille longue et menue. De longs bras. Une longue allée. Un long chemin. Avoir la barbe longue.
Vue longue, Vue qui discerne les objets à une grande distance.
Lunette de longue vue ou Longue-vue. Voyez Lunette.
Fig., Avoir les dents longues, bien longues, Être affamé, après avoir été longtemps sans manger. Il signifie, par extension, Avoir une ambition démesurée, des désirs insatiables.
Fig. et fam., Avoir le bras long. Voyez Bras.
Elliptiquement, Prendre le plus long, Aller en quelque lieu par le plus long chemin. Figurément, il signifie Se servir des moyens les moins propres à faire réussir promptement ce qu’on a entrepris.
Long se dit aussi d’une Surface considérée dans sa plus grande dimension et par opposition à Large. Une table longue. Ce jardin est plus long que large. Un champ long et étroit.
Il signifie encore Qui dure plus ou moins longtemps. En été les jours sont longs. Le temps est long à qui attend. Votre solitude ne sera pas de longue durée. Il y a un très long temps qu’on ne l’a vu. Son absence a été longue. Un long voyage. De longues souffrances. Une longue et heureuse vie. Un long règne. Un long repos. Des raisons longues à déduire. Cela serait trop long à vous raconter. Une longue suite d’observations. Boire à longs traits.
Bail à long terme, Bail dont la durée s’étend au-delà du nombre d’années des baux ordinaires.
Ouvrage, affaire de longue haleine. Voyez Haleine.
Voyage, Capitaine au long cours. Voyez Cours.
Syllabe longue, voyelle longue ou, elliptiquement, Longue, nom féminin, Syllabe, voyelle dont la prononciation doit avoir plus de durée que celle d’une syllabe, d’une voyelle brève. A est long dans pâte et bref dans rate. Le dactyle est composé d’une longue et de deux brèves.
Long se dit particulièrement des Ouvrages de l’esprit, soit que l’on en considère l’étendue, soit qu’on ait égard au temps nécessaire pour les lire, les réciter, les entendre. Un long poème. Un long discours.
Long signifie aussi Qui est lent, tardif. Cet ouvrier est long à tout ce qu’il fait. Ces arbres sont longs à pousser.
Long est aussi nom masculin et signifie Longueur, par opposition à Largeur. Ces rideaux ont deux mètres de long.
S’étendre de son long, tout de son long, Tomber à terre, ou se coucher, en déployant ou en laissant aller son corps dans toute sa longueur.
Scieur de long. Voyez Scieur.
Fam., Il nous en a dit long, bien long, Il nous a dit beaucoup de choses sur tel sujet.
Fam., En savoir long, bien long, En savoir plus long qu’il ne faut. Il se dit dans un sens favorable, mais toujours familièrement, pour Être bien instruit d’une matière, la connaître dans tous ses détails. Il faut tenir compte de son opinion, il en sait long sur ce sujet. Il signifie encore Savoir beaucoup de choses défavorables sur quelqu’un. Il en sait long sur vous, sur votre compte. On dit de même : Il m’en a dit long sur vous.
De long en long, loc. adv. En longueur, dans le sens de la longueur. Il faut mettre ce bois de long en long. Fendre en long.
En long et en large, En longueur et en largeur, alternativement. Il n’est guère usité que dans cette phrase, Se promener, aller en long et en large. On dit plutôt dans le même sens De long en large.
Au long, tout au long, loc. adv. Amplement. Il a traité, il a expliqué cela bien au long. Je vous écrirai plus au long. Cet auteur en parle tout au long dans son ouvrage.
De longue main, loc. adv. Depuis longtemps. Je le connais de longue main.
Le long de, tout le long de, tout du long de, au long de, loc. prép. En côtoyant. Le long de la rivière. Allez tout le long, tout du long de l’eau, tout le long de la prairie, du chemin, au long du bois.
Prov. et fig., Tout du long de l’aune. Voyez Aune.
Tout le long de, tout du long de signifient aussi Pendant toute la durée de. Il a jeûné tout le long du carême. Il travaille tout le long de la semaine. Il s’est diverti tout du long de l’année.
À la longue, loc. adv. Avec le temps. Il marche bien les premiers jours ; mais, à la longue, il se lasse. Tout s’use à la longue. À la longue, on en viendra à bout.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.