En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

long, longue

5e édition

LONG, LONGUE.

adj.
■  Il se dit d’Un corps considéré dans l’extension qu’il a d’un bout à l’autre, et par opposition à large. Un champ long et étroit. Ce jardin est long, plus long que large. Un bâton long de tant de pieds. Ce chemin est bien long. Le cours du Danube est fort long. Barque longue. Du pain long. Une table longue. Une longue allée. Une longue course. Barbe longue. Chevaux à longue queue. Avoir la taille longue et menue.
On appelle Habit long, La soutane et le long manteau que portent les gens d’Eglise. Il étoit en habit long.
On appelle en termes de Marine, Voyage de long cours, Les voyages des Indes Orientales ou Occidentales, et des autres Pays éloignés.
On dit proverbialement et figurément, qu’Un homme a les dents bien longues, pour dire, qu’Il y a long-temps qu’il n’a mangé, et qu’il est bien affamé.
On dit figurément, que Les Rois ont les bras longs, les mains longues, pour dire, Que leur pouvoir s’étend bien loin, et qu’en quelque lieu qu’on soit, on n’est pas à couvert de leur indignation et de leur ressentiment. On le dit aussi en général de tous les hommes puissans.
Long, est aussi substantif. Cela a dix aunes de long. Il est couché, il est étendu de tout son long. En long et en large. Il faut mettre ce bois de long, en long.
On dit figurément et proverbialement d’Un homme qui a été fort malmené, fort maltraité, de quelque manière que ce soit, qu’Il en a eu, qu’on lui en a donné tout du long, qu’il en a eu tout du long de l’aune, qu’il en a eu du long et du large.
On dit, Prendre le plus long, son plus long, pour dire, Aller en quelque lien par le plus long chemin. Vous êtes venu ici par telle rue, vous avez pris le plus p. 40long. C’est le plus long de beaucoup, c’est votre plus long.
On dit aussi en matière d’affaires, Prendre le plus long, pour dire, Se servir des moyens les moins propres à faire réussir promptement ce qu’on a entrepris.
Long, adj. se dit aussi relativement à la durée. En été les jours sont longs. Le temps est long à qui attend. Cela ne sera pas de longue durée. Il y a un très-long-temps qu’on ne l’a vu. Son absence a été longue. Un long voyage. De longues souffrances. Une longue et heureuse vie. Un long règne. Un bail à longues années, c’est-à-dire, Dont la durée s’étend au-delà de celle des baux ordinaires. Boire à long traits. Cela est d’une longue discussion. Une syllabe longue. Un â long.
On dit, qu’Un ouvrage, qu’une affaire est de longue haleine, qu’une besogne est bien longue, pour dire, qu’Elle demande beaucoup de temps, de soin, de discussion, etc.
Long, signifie aussi, Lent, tardif. Dépêchez, que vous êtes long ! Cet ouvrier est bien long, il est long à tout ce qu’il fait. Les arbres sont longs à venir, à croître.
Quand on est remis à un temps fort éloigné pour les choses dont on auroit un besoin présent, on dit figurément, que C’est du pain bien long. Vous aurez du bien quand votre oncle sera mort, c’est du pain bien long. Il est du style familier.
On dit, qu’Un homme en sait long, bien long, pour dire, qu’Il est fin et rusé, et qu’il est difficile à surprendre. Il est du style familier.
Longue, s’emploie quelquefois substantivement, pour signifier une syllabe longue. Le dactyle est composé d’une longue et de deux brèves. Et c’est dans ce sens qu’on dit familièrement d’Un homme extrêmement circonspect et exact en tout ce qu’il fait, qu’Il observe les longues et les brèves. Et d’un homme habile et intelligent en quelque affaire, qu’Il en sait les longues et les brèves.
On dit aussi familièrement, qu’Un homme ne la fera pas longue, pour dire, qu’Il ne vivra pas long-temps.
On appelle Lunettes de longue vue, Des lunettes d’approche, des Lunettes avec lesquelles on voit les objets fort éloignés.
On a dit, Tirer de longue, et aujourd’hui on dit, Tirer de long, pour dire, S’en aller bien loin. Quand il eut fait son coup, il tira de long. Le cerf tire de long.
On dit d’Un homme qui diffère et recule, qu’Il tire de long.
Le long. Du long. Au long. phr. adverbiales. En côtoyant. Le long de la rivière. Au long du bois. Allez tout du long de l’eau. Tout le long de la prairie. Tout le long du chemin.
Il se dit aussi du temps, et signifie Durant. Il a jeûné tout le long du Carême. Tout du long de l’année. Il a prié Dieu tout le long de la Messe.
Tout de son long. C’est-à-dire, De toute l’étendue de son corps. Tout du long de l’aune, signifie aussi, Des coups bien appliqués.
Au long, signifie aussi, Amplement. Il a traité, il a expliqué cela bien au long. Je vous écrirai plus au long. Il en a discouru bien au long.
À la longue. phr. adv. Avec le temps, à la continue. Il marche bien les premiers jours, mais à la longue il se lasse. Tout s’use à la longue. À la longue on en viendra à bout.
De longue main. phr. adv. Depuis long-temps. Je le connois de longue main. Il est mon ami de longue main.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.