En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

marin, ine

7e édition

MARIN, INE.

adj.
■  Qui est de mer. Monstre marin. Veau, loup, cheval marin. Conque marine. Plante marine. Sel marin. Terrains marins, Couches du sol qui ont été formées par des alluvions de la mer.
En Mythologie, Les dieux marins, Les dieux de la mer.
Marin, signifie aussi, Qui est spécialement destiné à la marine. Carte, aiguille marine. Montre marine.
Lieue marine, Lieue de vingt au degré.
Bâtiment, canot marin, Bâtiment, canot qui ont les qualités nécessaires pour bien naviguer.
Trompette marine, Instrument de musique qui n’avait qu’une seule corde, et dont on jouait avec un archet.
Aigue-marine, Pierre précieuse du même genre que l’émeraude, mais d’une couleur bleuâtre presque semblable à celle de l’eau de mer.
Avoir le pied marin, Savoir marcher sans difficulté à bord d’un vaisseau agité par le mouvement de la mer ; et, figurément et familièrement, Ne pas se déconcerter, conserver son sang-froid dans une circonstance difficile.
Marin, se dit substantivement, au masculin, d’Un homme de mer, de celui dont la profession est de servir à bord des bâtiments de mer, pour les gréer et les manœuvrer. La vie des marins est périlleuse. Bon, grand, habile marin.
Fam. et ironiq., Marin d’eau douce, se dit d’Un homme qui a navigué seulement sur les rivières, ou qui a peu navigué sur mer.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.