En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

marinier, -ière

MARINIER, MARINIÈRE

adjectif et nom
xiie siècle. Dérivé de marin I.
I.
I. Adjectif.
Qui est relatif à la navigation, à la marine. Arche marinière, arche d’un pont sous laquelle passent les bateaux.
▪  militaire. Officiers mariniers, membres de l’équipage dont les grades sont équivalents à ceux des sous-officiers dans l’armée de terre. Sous-marinier, marin titulaire d’un brevet de spécialité lui permettant d’embarquer sur un sous-marin.
II.
II. Nom.
Personne dont la profession est de conduire les embarcations sur les rivières, les canaux navigables, les lacs. Les mariniers de la Seine.
III.
III. Nom féminin.
1.  cuisine. Sauce claire, au vin blanc et aux oignons, avec laquelle on accommode les moules. Manger des moules à la marinière ou, elliptiquement, des moules marinière.
2.  Blouse ample, sans boutons, qu’on enfile par l’encolure, portée à l’origine par les marins ; par extension, vêtement souple sans col ni boutons, qui couvre le buste jusqu’à la taille. Une marinière rayée bleu et blanc.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.