En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

plein, eine

1re édition

PLEIN, eine.

adj.
■  Qui contient tout ce qu’il est capable de contenir. Il est opposé à Vuide. Un muid plein de vin. une bouteille pleine. un verre plein. un vase plein. cela est si plein qu’il n’y peut rien tenir davantage. cela n’est pas plein, n’est pas tout plein, n’est plein qu’à demi, n’est qu’à demi plein. plein comme un œuf, façon de parler adverbiale, pour dire, Extrémement plein. Acheter un panier plein de fruits. un boisseau plein de noix. un plein panier de fruits. un plein boisseau de noix. Il faut remarquer que lorsque Plein est mis devant le substantif, comme en ces deux dernieres phrases, il sert à donner quelque sorte d’énergie à ce qu’on veut dire.
Plein, Se dit aussi de plusieurs choses par exaggeration. Il a ses greniers pleins de bled, & ses caves pleines de vin. la salle est pleine de monde. l’Eglise estoit si pleine qu’on n’y pouvoit entrer. parler la bouche pleine. il parle tousjours comme s’il avoit la bouche pleine. c’est un corps qui est plein d’humeurs. c’est un homme qui n’est content que quand il a le ventre plein.
On dit, qu’Un homme est plein de vin, pour dire, qu’Il est yvre, qu’il est pris de vin. Et l’on dit, qu’Il est plein de vent, pour dire, qu’Il a beaucoup de vanité, de presomption.
On dit, d’Une femme qui est souvent grosse, qu’Elle a tousjours le ventre plein.
Et on dit, qu’Une femme à la gorge pleine, pour dire, qu’Elle a la gorge belle, & en bon point.
On dit, d’Une beste qui porte des petits, qu’Elle est pleine. une chatte pleine. une chienne pleine. une jument pleine.
Plein, signifie aussi, Qui est copieux & abondant en quelque chose. C’est un pays plein de tout ce qui est necessaire à la vie. un jardin plein de fruit. une riviere pleine de poisson. une terre pleine de gibier.
Plein, se dit aussi, Des superficies qui sont couvertes, chargées, parsemées de quelque chose en grande quantité. Un habit plein de taches, plein de bouë, plein de poussiere. un habit plein de pierreries. un platfond plein d’ornements d’architecture. une galerie pleine de peintures à fresque.
On dit, d’Une estoffe extrémement soyeuse, d’une toile dont les fils sont pressez & serrez, que C’est une estofe pleine de soye, une toile pleine de fil.
On dit, qu’Une estofe est chamarrée, est brodée tant plein que vuide, pour dire, que Ce qui est chamarré, qui est brodé, tient autant de place que ce qui ne l’est pas.
Plein, se dit aussi fig. des Ouvrages d’esprit, & des choses morales. Un livre plein d’érudition, plein de bonnes choses. plein de sottises. un homme plein d’esprit, plein de bonté, plein de courage. plein de bonnes intentions, de mauvaises intentions. plein de bonne volonté. plein d’honneur. plein de bonne opinion de luy-mesme. L’Escriture sainte appelle la Vierge, Pleine de grace. la vie est pleine de miseres.
On dit, qu’Un homme est plein de luy-mesme, pour dire, qu’Il est plein de bonne opinion de sa personne, de son propre merite.
On dit aussi, qu’On est tout plein d’une chose, pour dire, qu’On en a encore l’imagination toute occupée : & cela ne se dit que des choses qui ont fait une impression agreable dans l’esprit. Je viens d’entendre la plus belle chose du monde, j’en suis encore tout plein.
On dit, d’Un homme qui est maistre de son temps, & qui n’a point d’affaire, qu’Il est plein de loisir ; & l’on dit, d’une personne qui s’amuse à des choses frivoles, & qui y donne trop de temps, qu’Il est bien plein de loisir pour employer son temps à des bagatelles.
Plein, signifie aussi, Entier, absolu. Il a une pleine connoissance de l’affaire. il a pleine authorité d’en dispenser. il a pleine puissance d’en disposer comme il jugera à propos.
De nostre certaine science, pleine puissance & authorité Royale, Formule dont on se sert dans quelques Lettres de Chancellerie.
On dit, qu’Un homme porte les armes pleines d’une maison, pour dire, qu’Il en porte les armoiries entieres sans aucune brisure.
On appelle, Pleine lune, L’illumination du corps entier de la Lune, lors qu’elle est en opposition au Soleil. Nous aurons Pleine lune en tel jour. On dit aussi dans le mesme sens, que La Lune est dans son plein ; & alors Plein est employé substantivement.
On dit, d’Une personne qui a le visage large & plein, que C’est une pleine lune, qu’elle a le visage de pleine lune.
Plein, se construit souvent avec la preposition p. 255En, avec laquelle il signifie Au milieu, & sert à former des phrases adverbiales de Lieu & de Temps : ainsi on dit, En pleine ruë, en plein marché, en plein jour, &c. pour dire, Au milieu de la ruë, au milieu du marché, au milieu du jour ; ou plustost ce sont des façons de parler, qui veritablement ne signifient que Dans la ruë, dans le marché, de jour, &c. mais qui servent à donner plus de force & plus d’emphase à ce qu’on dit. Il harangua en plein Parlement. cela fut dit en pleine assemblée. Cesar fut tué en plein Senat. ils ont esté volez en plein jour, en plein midi, en plein esté. en plein hiver. On dit, Estre en pleine mer, pour dire, Estre en haute mer.
On dit, qu’Un arbre est en plein vent, est planté en plein vent, pour dire, qu’Il est exposé au vent de tous costez, & qu’il n’est à l’abry d’aucune muraille. Un abricotier en plein vent.
On dit, qu’Une armée est en pleine marche, pour dire, que l’Armée toute entiere marche avec toutes les troupes qui la composent.
A pur & à plein. Façon de parler adv. qui signifie Tout-à-fait, entierement : & qui n’a guere d’usage qu’en cette phrase, Absous à pur & à plein.
A pleine main, à pleines mains. Façons de parler adverbiales. A poignée, autant que la main en peut contenir, Donner à pleines mains. verser à pleines mains.
Plein, se joint encore avec beaucoup d’autres substantifs, & avec les prepositions àde, avec lesquelles il sert à former plusieurs façons de parler adverbiales. Crier à pleine teste. voguer à pleines voiles. uriner à plein canal. de l’eau qui vient à plein tuyau. un cheval gras à pleine peau. du vin qui sent la framboise à pleine bouche. il peut faire cela de plein droit.
Plein, sert aussi quelquefois de preposition de Quantité, & alors il signifie Autant que la chose dont on parle peut contenir. Avoir du vin plein sa cave, du bled plein ses greniers. avoir de l’argent plein ses poches. avoir plein ses poches d’argent. avoir plein ses poches de pistoles. avoir des pistoles plein ses poches, &c.
A plein, se dit aussi absolument. Il a traité cette question à plein.
On dit aussi, Tout plein, pour dire, Beaucoup. On trouve tout plein de gens, qui …
Pleinement. adv. Entierement, absolument, tout-à-fait. J’en suis pleinement convaincu. il s’en est pleinement justifié.
Pleniere. adj. f. Qui n’a guere d’usage qu’en ces phrases, Cour pleniere, Qui se disoit autrefois des assemblées solemnelles que les grands Princes tenoient, ou le jour de quelque grande feste, ou lors qu’ils vouloient faire quelque magnifique tournoy. Et, Indulgence pleniere, Qui signifie Remission pleine & entiere. Le jour de Noël un tel Roy tint Cour pleniere. le Pape a accordé Indulgence pleniere à tous ceux qui … gagner les Indulgences plenieres. il y a Indulgence pleniere en telle Eglise.
Plenitude. s. f. Abondance. Il n’a guere d’usage au propre qu’en cette phrase. Plenitude d’humeurs. cela marque une grande plenitude d’humeurs. il n’est malade que de plenitude.
Il se dit fig. de la Grace, & de certaines choses morales. La plenitude de la grace. Saint Paul en parlant de Jesus-Christ, dit que La plenitude de la Divinité habitoit en luy corporellement. c’est par plenitude de puissance que les Rois accordent de certaines graces, de certaines remissions qui ne sont point fondées en droit.
Emplir. v. a. Rendre plein. Emplir un coffre, une armoire de hardes. emplir un vase, un verre de quelque liqueur. emplir une bouteille. emplir un sac.
On dit prov. d’Un homme gros & gras, qu’Il emplit bien son pourpoint.
Il est aussi n. p. & signifie Devenir plein. Le vaisseau s’emplissoit tellement d’eau, qu’il estoit prest de couler à fond.
On dit, d’Une fille ou d’une femme, que Sa gorge s’emplit, pour dire, que Sa gorge devient plus formée & plus pleine qu’elle n’estoit.
Empli, ie. part.
Desemplir. v. a. Vuider en partie, rendre moins plein, faire qu’une chose qui estoit pleine ne le soit plus. Il faut desemplir ce coffre, il est trop plein. il faut desemplir les veines. elles sont trop gonflées. il faut desemplir ce bas ventre, il est trop plein d’ordures.
Il est aussi n. p. & signifie Devenir moins plein. Ce canal estoit plein d’eau, mais il se desemplit tous les jours. la bourse se desemplit.
Il est aussi neutre, & alors il n’a guere d’usage qu’avec quelque particule negative. Sa maison ne desemplit point de monde. sa court ne desemplit point de carrosses. ce canal ne desemplit point dans le plus fort de l’esté. il a tant de revenu que son coffre, sa bourse ne desemplit point, quelque depense qu’il fasse.
Desempli, ie. part.
Remplir. v. a. Emplir de nouveau. Remplir une marmite d’eau. il faut laisser boüillir tout cela à petit feu, & ne point remplir le pot.
Il se prend plus ordinairement dans la simple signification d’Emplir, rendre plein. Remplir sa cave de vin, ses greniers de bled. remplir un vase. remplir ses coffres d’or & d’argent. remplir un fossé. remplir une fondriere.
On dit, Se remplir de viandes, se remplir de vin, pour dire, Manger, boire avec excez.
On dit, Remplir un corps, une compagnie, une societé de personnes capables, de bons sujets, de mauvais sujets, pour dire, Y admettre, y faire entrer beaucoup de bons sujets, de mauvais sujets.
On dit aussi, Remplir le nombre de ceux qui doivent estre d’un corps, d’une compagnie, &c. pour dire : En rendre le nombre complet.
On dit, Remplir une transaction, une quittance, pour dire, Ecrire à l’endroit qu’on avoit laissé en blanc.
On dit fig. Remplir une place, pour dire, Occuper une place, une charge, une dignité, un employ. C’est un homme tres-digne de la place qu’il remplit. c’est un homme capable de remplir les premieres places. c’est une belle place à remplir. il remplit bien, il remplit mal la place qu’on luy a donnée. il remplit dignement la place où il est.
Remplir, s’employe encore fig. en plusieurs autres façons de parler. Remplir toute la terre du bruit de son nom. remplir tout le monde d’admiration. remplir les peuples de crainte, d’estonnement. c’est un homme qui se remplit d’esperances vaines.
On dit aussi, Remplir son devoir, ses devoirs, pour dire, Faire exactement toutes les choses qui sont du devoir. Il remplit parfaitement tous ses devoirs. il a rempli tous les devoirs de l’amitié.
On dit aussi, Remplir l’attente, remplir les esperances du public, pour dire, Respondre par ses actions, par sa conduite à ce que le public avoit attendu, avoit esperé.
On dit en parlant de vers bien cadencez, d’une periode bien nombreuse, d’un bon concert &c. qu’Ils remplissent bien l’oreille, pour dire, qu’Ils frappent l’oreille agreablement.
Remplir, se dit encore en parlant des ouvrages de point, de dentelle : ainsi on dit, Remplir du point ; remplir de la dentelle, pour dire, Refaire à l’aiguille p. 256les fleurs qui sont rompuës à du point, à de la dentelle, ou y en adjouster de nouvelles. Voilà un point qu’il faut faire remplir. c’est une ouvriere qui remplit parfaitement bien toute sorte de dentelles.
Rempli, ie. part. Il a les significations de son verbe.
Remplage. s. m. Terme dont les Marchands de vin & les Cabaretiers se servent en parlant du vin dont on remplit une piece de vin qui n’est pas tout à fait pleine. Il faudra prés d’un muid de vin pour le remplage de toutes ces pieces-là. le remplage doit estre fait de vin de mesme qualité. On appelle, Vin de remplage, Le vin dont on remplit les pieces qui en ont besoin.
Les Maçons appellent, Remplage de muraille, Le blocage dont ils remplissent une muraille, aprés que les parements de grosse pierre sont faits.
Remplissage. s. m. Il signifie la mesme chose que Remplage, en matiere de vin & de maçonnerie.
Il signifie aussi l’Ouvrage que fait une ouvriere en fil, en remplissant du point, de la dentelle. On a tant donné pour le remplissage de ces dentelles.
Remplisseuse. s. f. Ouvriere qui gagne sa vie à raccommoder & à remplir des points, des dentelles. Il faut porter ces points-là à la Remplisseuse.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.