En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

plein, eine

5e édition

PLEIN, EINE.

adj.
■  Se dit d’Un corps qui contient tout ce qu’il est capable de contenir Il est opposé à Vide. Un muid plein de vin. Une bouteille pleine. Un verre plein. Un vase plein. Cela est si plein, qu’il n’y peut rien tenir davantage. Cela n’est pas plein, n’est pas tout plein, n’est plein qu’à demi, n’est qu’à demi plein. Plein comme un œuf, façon de parler proverbiale, pour dire, Extrêmement plein. Acheter un panier plein de fruits. Un boisseau plein de noix. Un plein pot de confitures. Une pleine bourse de louis. Il faut remarquer que lorsque Plein est mis devant le substantif, comme en ces deux dernières phrases, il sert à donner quelque sorte d’énergie à ce qu’on veut dire.
On dit figurément D’un ouvrage d’esprit, qu’Il est plein, pour dire, qu’On y trouve tout ce qu’il doit contenir ; Cet ouvrage n’est pas assez plein, Il y manque beaucoup de choses. On dit dans le même sens, Un style plein et nourri, Où il y a beaucoup d’idées.
Plein, se dit aussi De plusieurs choses, par exagération. Il a ses greniers pleins de blé, et ses caves pleines de vin. La salle est pleine de monde. L’Église étoit si pleine, qu’on n’y pouvoit entrer. Parler la bouche pleine. C’est un corps qui est plein d’humeurs.
On dit, qu’Un homme est plein de vin, pour dire, qu’Il est ivre, qu’il est pris de vin.
On dit, qu’Une femme a la gorge pleine, pour dire, qu’Elle a la gorge belle et bien faite, qu’il n’y paroît point d’os ni de creux ; et, qu’Une personne a le visage plein, pour dire, qu’Elle a le visage rond et gras.
On dit populairement d’Une femme qui est souvent grosse, qu’Elle a toujours le ventre plein.
Avoir le ventre plein, signifie aussi, Être repu abondamment, rassasié. Quand il a le ventre plein, il s’endort. Il est familier.
On dit d’Une bête qui porte des petits, qu’Elle est pleine. Une chatte pleine. Une chienne pleine. Une jument pleine.
On dit proverbialement, Quand le vase est trop plein, il faut bien qu’il déborde.
Plein, signifie aussi, Qui abonde en quelque chose que ce soit. C’est un Pays plein de tout ce qui est nécessaire a la vie. Un jardin plein de fruits. Une rivière pleine de poisson. Une terre pleine de gibier. Un parterre plein de fleurs Un cabinet plein de tableaux. Un habit plein de taches, plein de boue. Une écriture pleine de ratures. Un thème plein de fautes. Un p. 304champ plein de chardons. Un grenier plein de rats. Un chien plein de puces.
On dit aussi, Pleine vendange, pleine récolte, pour dire, Une vendange abondante, une récolte abondante.
On dit d’Une étoffe extrêmement soyeuse, d’une toile dont les fils sont serrés et pressés, que C’est une étoffe pleine de soie, une toile pleine de fil.
On dit, qu’Une étoffe est chamarrée, est brodée tant plein que vide, pour dire, que Ce qui est chamarré, ce qui est brodé, tient autant de place que ce qui ne l’est pas.
Plein, se dit aussi figurément Des ouvrages d’esprit, des choses morales. Un livre plein d’érudition, plein de bonnes choses, plein de sottises. Un homme plein d’esprit, plein de bonté, plein de courage, plein de probité, plein d’honneur, plein de politesse, plein de bonnes intentions, plein de bonne volonté, plein de vanité, plein de vent, plein d’orgueil, plein de bonne opinion de lui-même. Dans l’Écriture Sainte, la Vierge est appelée, Pleine de grâce. La vie est pleine de misère.
On dit de même, Une situation pleine de danger. Un logement plein d’incommodités. Une affaire pleine de ressources.
On dit d’Un homme difficultueux, que C’est un homme plein de difficultés ; et, qu’Un homme est plein d’expédiens, pour dire, qu’Il trouve des expédiens pour tout.
On dit, qu’Un homme est plein de lui-même, pour dire, qu’Il est plein de bonne opinion de sa personne.
On dit aussi, qu’On est plein d’une chose, pour dire, qu’On en a encore l’imagination tout occupée. Je viens d’entendre la plus belle chose du monde, j’en suis encore tout plein. Il venoit de voir un terrible spectacle, il en étoit encore tout plein.
On dit, Être plein de son idée, pour dire, En être fortement occupé. Il en est si plein, qu’il en est fatigant, pour dire, Il en est si occupé qu’il en parle trop.
On dit familièrement d’Un homme qui est maître de son temps, et qui n’a point d’affaires, qu’Il est plein de loisir.
Plein, se dit en termes de Manége, Des jarrets du cheval. Des jarrets pleins, sont Des jarrets gras.
On dit aussi, Des flancs pleins, par opposition à Des flancs creux, retroussés, coupés. Les flancs d’un cheval doivent être pleins à l’égal des côtes.
En termes d’Écriture, Plein est substantif, et signifie, Une certaine largeur dans le trait de la plume. Le plein est opposé au délié.
Plein, signifie aussi, Entier, absolu. Il a une pleine connoissance de l’affaire. Il a pleine autorité d’en dispenser. Il a pleine puissance d’en disposer comme il jugera à propos. Il a pleine liberté d’aller où il voudra. Remporter une pleine victoire. Il a plein pouvoir de son maître. Le Roi a donné plein pouvoir à son Ambassadeur. Les Ambassadeurs se communiquent réciproquement leurs pleins pouvoirs.
De notre certaine science, pleine puissance et autorité royale. Formule dont le Roi se sert dans ses Édits et dans ses Déclarations.
En termes de Blason, on dit d’Un homme qui porte les armes d’une Maison, sans les écarteler et sans brisure, qu’Il en porte les armes pleines. Et dans cette même acception, en parlant d’Une maison qui dans l’écu de ses armes ne porte qu’un émail, ou qu’une couleur, on dit, qu’Elle porte son écu d’or plein, de gueules plein, etc.
On appelle Pleine Lune, La Lune lorsqu’elle nous paroît entièrement illuminée, et qu’elle est en opposition avec le soleil. Nous aurons pleine Lune un tel jour. On dit dans le même sens, que La lune est dans son plein ; et alors Plein est employé substantivement. On appelle aussi Pleine Lune, Tout l’espace qui est depuis le quatorzième jusqu’au vingt et unième de la Lune.
On dit familièrem. d’Une personne qui a le visage large et plein, que C’est une pleine Lune, qu’elle a un visage de pleine Lune.
Plein, se construit souvent avec la préposition En, avec laquelle il signifie, Au milieu, et sert à former des phrases adverb. de lieu et de temps. Ainsi l’on dit, En pleine rue, en plein marché, en plein jour, etc. pour dire, Au milieu de la rue, au milieu du marché, au milieu du jour : ou plutôt ce sont des façons de parler, qui véritablement ne signifient, que, Dans la rue, dans le marché, de jour, etc. mais qui servent à donner plus de force et d’expression à ce qu’on dit. Il harangua en plein Parlement. Cela fut dit en pleine assemblée. César fut tué en plein Sénat. Ils ont été volés en plein jour, en plein midi. En plein été, en plein hiver. Être en pleine marée.
On dit, qu’Un arbre est en plein vent, est planté en plein vent, pour dire, qu’Il est exposé au vent de tous côtés, et qu’il n’est à l’abri d’aucune muraille. Un abricotier en plein vent. Et l’on dit, Être en pleine mer, pour dire, Être en haute mer ; Être en plein champ, pour dire, Être au milieu d’un champ.
On dit, qu’Une armée est en pleine marche, pour dire, qu’Elle marche avec la plus grande partie des troupes qui la composent. Et l’on dit que L’ennemi est en pleine retraite, Quand il se retire précipitamment.
À pur et à plein. Façon de parler adverbiale, qui signifie, Tout-à-fait, entièrement, et qui n’a guère d’usage qu’en cette phrase, Absous à pur et à plein.
À pleine main, à pleines mains. Façons de parler adverbiales, qui signifient au propre, À poignée, autant que la main en peut contenir ; et qui ne sont guère en usage que dans le figuré, pour signifier, Abondamment, en grande quantité. Donner à pleine main. Répandre à pleines mains.
On dit absolument et adverbialem. En plein, pour dire, Pleinement, complètement. Il a perdu son procès en plein, tout en plein.
On dit en style familier, qu’Une étoffe de soie est à pleine main, pour dire, qu’Elle est fort épaisse, fort garnie de soie.
On dit en termes de Manége, Une bouche à pleine main, un appui à pleine main, pour exprimer La bonté de la bouche du cheval. Ce cheval a un appui, une bouche à pleine main.
Plein, se joint encore avec beaucoup d’autres substantifs, et avec les prépositions À et De, avec lesquelles il sert à former plusieurs façons de parler adverbiales. Crier à pleine tête, à pleine gorge. Voguer à pleines voiles. Boire à plein verre. Uriner à plein canal. De l’eau qui vient à plein tuyau. Un cheval gras à pleine peau. Des chevaux qui tirent à plein collier. Du vin qui sent la framboise à pleine bouche. Il peut faire cela de plein droit.
On dit, Franchir un fossé de plein saut, pour dire, En sautant d’un bord à l’autre. Et figurément, en parlant d’Un homme qui est élevé tout d’un coup d’une petite charge à une grande, on dit, qu’Il y a passé d’un plein saut, ou de plein saut.
Plein, sert aussi quelquefois de préposition de quantité ; et alors il signifie, Autant que la chose dont on parle peut contenir. Avoir du vin plein sa cave, du blé plein ses greniers. Avoir de l’argent plein ses poches. Avoir plein ses poches d’argent.
On dit dans le style familier, Tout plein de gens, pour dire, Beaucoup de gens. On trouve tout plein de gens qui… Et en parlant d’Une sorte de marchandise dont il y a abondance en quelque endroit, on dit familièrement, qu’Il y en a tout plein.
Plein, s’emploie aussi substantivement en quelques phrases. Ainsi en termes de Philosophie, on dit, Le plein et le vide. De ces deux Philosophes, l’un croit le vide, l’autre soutient le plein. Et quand on tire au but, on dit, Mettre dans le plein, mettre en plein, pour dire, Mettre en plein but.
On dit au jeu du Hoca, Mettre en plein, pour dire, Mettre l’argent qu’on joue au milieu d’un chiffre ; ce qui fait que lorsque ce chiffre arrive, on retire vingt-sept fois autant qu’on a mis au jeu ; et cela s’appelle Gagner un plein.
On dit au jeu de Trictrac, Faire son plein, pour dire, Couvrir de deux dames chaque case d’un des côtés du Trictrac. On dit aussi, Conserver son plein ; tenir son plein ; rompre son plein.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.