En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

opposer

OPPOSER

conjugaison verbe transitif et pronominal
xiie siècle, oposer. Emprunté, avec influence de poser, du latin opponere, de même sens.
I.
I. Verbe transitif.
1.  Placer vis-à-vis, disposer deux choses de manière à les faire mutuellement valoir. Opposer une fausse porte à la porte d’entrée. Opposer deux statues. Pron. Au château de Versailles, le salon de la Guerre s’oppose à celui de la Paix.
2.  Comparer, mettre en parallèle de manière à faire valoir les différences. Opposer le fond et la forme. Opposer des arguments terme à terme. Opposer les paroles aux actes. Opposer les Anciens et les Modernes.
3.  Placer face à quelque chose ou à quelqu’un de manière à faire obstacle. Opposer un barrage aux crues d’un fleuve. Opposer à l’ennemi des troupes fraîches. On lui opposa un redoutable adversaire. Par métonymie. La résistance qu’oppose ce verrou.
▪  Fig. Opposer une fin de non-recevoir. Opposer un refus formel à une requête. Opposer dans un combat la ruse à la force. Opposer Aristote à Platon. Se dit en particulier pour Objecter. Il opposa de fortes raisons à tout ce qu’on lui avait dit.
4.  Mettre face à face deux personnes ou deux groupes, les faire s’affronter, entrer en lutte. La rivalité, le différend qui les oppose. Des questions d’intérêt opposent ces deux familles. Le débat a opposé de brillants orateurs.
II.
II. Verbe pronominal.
1.  Faire ou mettre obstacle à, empêcher, contrarier ; aller contre, interdire. Je m’oppose à ce projet, je m’y oppose formellement. Vous n’avez guère les moyens de vous y opposer. S’opposer aux volontés de quelqu’un. Ma conscience s’y oppose. Le règlement s’y oppose.
▪  droit. Former une opposition. S’opposer à l’exécution d’un arrêt. S’opposer à la levée des scellés.
2.  Affronter, combattre ; se dresser contre, tenir tête à. S’opposer à quelqu’un dans une discussion. La défense et l’accusation se sont violemment opposées durant l’audience. Les deux équipes s’opposent sur le terrain.
3.  Diverger en tous points, être radicalement contraire à. S’opposer comme le jour et la nuit.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.