En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

nouvelle

I. NOUVELLE

nom féminin
xie siècle. Emprunté du latin novella, neutre pluriel substantivé de novellus, « nouveau, récent ».
↪ voir aussi : II. Nouvelle (n. f.)
1.  Annonce d’une chose arrivée récemment. La nouvelle de son départ n’a pas été confirmée, n’a aucun fondement. Cette nouvelle est sûre, douteuse. De fausses nouvelles. Connaissez-vous la nouvelle ? De qui tenez-vous cette nouvelle ? Être porteur de bonnes, de mauvaises nouvelles. Voici bien des nouvelles, on dit de grandes nouvelles, il est arrivé quelque chose de surprenant, d’extraordinaire, d’important. Fam. Première nouvelle ! je ne le savais pas, vous m’en voyez surpris !
▪  Spécialement. religion chrétienne. La bonne nouvelle (traduction du grec euaggelion), l’annonce du salut que Jésus-Christ est venu apporter aux hommes.
2.  Souvent au pluriel. Les nouvelles, les informations données par la presse, la radio, la télévision. Nouvelles locales, régionales, nationales, internationales. Lire, écouter les nouvelles. Nouvelles du jour, dernières nouvelles, nouvelles de dernière heure, informations relatives aux derniers évènements qui se sont produits ou dont on vient d’être informé. Entre dans le titre de diverses publications. « Les Dernières Nouvelles d’Alsace ».
▪  Spécialement. Nouvelles à la main (vieilli), sorte de journal manuscrit que l’on distribuait de la main à la main, puis, dans le vocabulaire du journalisme, échos mondains, mots d’esprit, anecdotes piquantes présentés en quelques lignes. Nouvelles en trois lignes, rubrique de faits divers cocasses créée pour le journal Le Matin par Félix Fénéon.
3.  Au pluriel. Renseignements sur l’état d’une personne ou d’une chose dont on n’était pas informé depuis quelque temps. Demander à une personne des nouvelles de sa santé. Prendre, recevoir des nouvelles d’un proche. Envoyer quelqu’un aux nouvelles, envoyer quelqu’un prendre des informations et, spécialement, en termes militaires, envoyer quelqu’un s’instruire de la position des ennemis. Être sans nouvelles d’une expédition. Donnez-nous de vos nouvelles, faites-nous savoir l’état où vous vous trouvez, ce que vous faites, etc. Ne faites rien que vous n’ayez reçu, que je ne vous aie donné de mes nouvelles, que je ne vous aie fait savoir quelque chose de nouveau sur l’affaire dont il s’agit. Vous m’en direz des nouvelles, vous m’en donnerez, favorable ou défavorable, une impression que je pressens. Par menace. Vous aurez, vous entendrez de mes nouvelles, je me vengerai de vous.
▪  Prov. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, sans nouvelles d’une personne, on présume qu’il ne lui est rien arrivé de fâcheux.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.