En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

mont

MONT

nom masculin
xe siècle. Issu du latin mons, montis, « montagne ».
1.  Masse de terre ou de roche qui forme une élévation au-dessus des terrains qui l’environnent. Gravir un mont. Le mont sacré, le double mont, le Parnasse. Au pluriel, dans le sens de Montagne. Des monts escarpés. Les monts et les mers. Se dit notamment d’un massif montagneux qui constitue une frontière naturelle. Passer, repasser les monts. Au-delà, en deçà des monts. Outre-monts (vieilli), voir Outre II.
▪  Se rencontre souvent dans des noms géographiques, parfois en composition, comme dans Montmartre, Montparnasse. Le mont Palatin. Le mont Sinaï. Le mont Blanc. En position de complément, Mont prend la majuscule et se lie au mot suivant. Le massif du Mont-Blanc. L’abbaye du Mont-Saint-Michel. Au pluriel, est généralement suivi de la préposition De. Les monts d’Auvergne. Les monts du Velay.
▪  Expr. fig. Par monts et par vaux, en toutes sortes d’endroits, de tous côtés. On le cherche par monts et par vaux. Conter, dire monts et merveilles, Promettre monts et merveilles, voir Merveille.
▪  Mont-de-piété, voir ce mot.
2.  Nom donné, principalement en chiromancie, à chacune des petites éminences charnues de la main qui sont à la base des doigts. Mont de Jupiter, de Mars, de Mercure, de Saturne.
▪  anatomie. Mont de Vénus, saillie charnue du pubis de la femme.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.