froid

II. FROID

nom masculin
Étymologie : xie siècle. Emploi substantivé de froid I.
↪ voir aussi : I. Froid, froide (adj.)
1. Qualité ou état de ce qui est froid. Le froid de l’air, de l’eau. Le froid du marbre, de l’acier. Expr. fig. Souffler le chaud et le froid, voir Chaud. Spécialement. Les industries, les métiers du froid, relatifs à la réfrigération, à la climatisation, etc. Produire du froid.
▪ Se dit en particulier de la température, du temps, du climat. Grand froid. Froid glacial. Froid pénétrant, piquant. Froid humide, froid sec. La rigueur du froid. Une vague de froid. Être saisi par le froid. La résistance au froid d’un matériau. Au pluriel. Les premiers froids. Les grands froids de l’hiver. Expr. fam. Un froid de canard, de loup, un froid de gueux, très rigoureux. Loc. Prendre froid ou, fam., attraper froid, prendre un coup de froid, être atteint d’une indisposition causée par le froid. Ne restez pas à la fenêtre, vous prendriez froid. Un chaud et froid (fam.), voir Chaud.
2. Sensation que fait éprouver une basse température. Trembler de froid. Être transi de froid ou, vieilli, transir de froid. Sentir venir le froid de la mort. Loc. Avoir froid, éprouver une telle sensation. Avoir froid aux pieds. Fig. et fam. Ne pas avoir froid aux yeux, être brave, audacieux.
▪ Expr. fig. et fam. Mourir de froid, avoir très froid. Cela fait froid dans le dos, cela produit une grande frayeur ou une vive émotion. Cela ne fait ni chaud ni froid, voir Chaud.
3.  Fig. Absence de cordialité, de chaleur. Il y a un froid entre eux, se dit lorsque les bonnes relations existant entre deux personnes se sont altérées. Être en froid avec ses voisins. Nous sommes en froid. Jeter un froid, causer de la gêne, susciter une malaise dans une conversation, une assemblée.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.