froc

FROC

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Issu du francique *hrokk, « habit ».
1. Partie de l’habit monacal qui couvre la tête et tombe sur la poitrine et les épaules ; par extension, l’habit tout entier. Mettre son froc. Froc de bure.
2. Se dit figurément de la profession monacale, de l’état monastique. Charles Quint voulut mourir sous le froc. Expr. fam. Prendre le froc, entrer dans un ordre monastique. Porter le froc. Quitter le froc. Jeter le froc aux orties, renoncer, souvent avec éclat, à l’état monacal et, par extension, quitter l’état ecclésiastique.
3.  Argot. Culotte, pantalon.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.