En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

chaud, chaude

CHAUD, CHAUDE

adjectif et nom
xiie siècle. Du latin cal(i)dus, « chaud », au propre et au figuré, dérivé de calere, « être chaud » (voir Chaland II).
I.
I. Adjectif.
1. Qui dégage de la chaleur ; qui est à une température supérieure à celle du corps humain ou à celle qui paraît normale. Le soleil est bien chaud aujourd’hui. Temps chaud. La journée a été très chaude. Un climat chaud. Les pays chauds, les mers chaudes, où la température est plus élevée que dans les régions tempérées. De l’eau chaude. Prendre un bain chaud. Une chambre bien chaude. Un repas chaud, un bouillon chaud. Le four était trop chaud. Le moteur est chaud, en état de fonctionner à plein rendement. Un fer chaud. Adverbialement. Boire chaud, manger chaud. Servir chaud.
▪ Spécialement. Il a le front chaud, les mains chaudes, il doit avoir de la fièvre. jeux. La main chaude. Anciennement. Jeu où un des joueurs, les yeux bandés et les bras tendus par-derrière, doit deviner qui le frappe dans la main. Aujourd'hui. Jeu où plusieurs joueurs superposent alternativement leurs mains droites et leurs mains gauches en retirant au moment voulu la main du dessous pour la replacer au-dessus. Jouer à la main chaude. – physiologie. Les animaux à sang chaud, par opposition aux animaux à sang froid.
▪ Expr. Pleurer à chaudes larmes, abondamment. Faire des gorges chaudes, voir Gorge.
▪  Prov. Il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, voir Battre.
2. En parlant de vêtements, d’étoffes. Qui conserve, augmente la sensation de chaleur. Cet habit, ce manteau est bien chaud. Prévoyez des vêtements chauds. Une couverture de laine légère et très chaude.
3. Qui est tout récent, encore empreint de chaleur, de vie, de nouveauté. Prendre la place encore chaude de quelqu’un. Il m’a apporté la nouvelle toute chaude.
▪ Expr. vieillies. Tout chaud, tout bouillant, sans perdre un moment, avec empressement. Il est venu, tout chaud, tout bouillant, me faire part de sa découverte. Le rendre tout chaud, se venger promptement, faire une repartie vive et prompte.
4. Qui est prompt, qui se met facilement en colère. Un homme chaud, emporté. Il a la tête chaude, le sang chaud, un tempérament impulsif et irritable.
5. Qui est ardent, zélé, passionné. Un homme chaud en amitié. C’est un de vos plus chauds partisans. Une chaude affection.
▪ Spécialement. Pop. Sensuel. Une femme ardente et chaude. Un chaud lapin, un homme d’un tempérament très sensuel. Par extension. Les rues chaudes d’une ville, celles où sévit la prostitution.
▪ Expr. fam. (surtout à la forme négative). Ne pas être très chaud, montrer de la réserve, de l’hésitation.
6. Qui donne une impression de chaleur, de vie. Une voix chaude et expressive. Sa chaude éloquence a conquis l’auditoire. peinture. Les tons chauds, où dominent les rouges et les jaunes, par opposition aux tons froids, où dominent les bleus et les verts. Les Fauves utilisaient des coloris chauds, des teintes chaudes.
7. Qui est d’une violence extrême, d’une gravité exceptionnelle, d’une grande importance. L’action, l’affaire, l’attaque a été chaude. Un point chaud, un endroit particulièrement exposé. Le point chaud du front s’est déplacé durant la nuit. L’alerte a été chaude, sérieuse. La dispute, la querelle fut chaude. Les points chauds du globe, ceux où peuvent naître des conflits, des crises.
II.
II. Nom masculin.
Syn. fam. de Chaleur. Maintenir au chaud, mettre un plat au chaud. Souffrir du chaud et du froid. Restez bien au chaud. Attraper un chaud et froid, un refroidissement dû à une chute brusque de la température.
▪ Expr. fig. Souffler le chaud et le froid, passer d’un extrême à l’autre, en émettant tour à tour des opinions contraires.
III.
III. Loc.
1.  Loc. verb. Avoir chaud, bien chaud, trop chaud. Tenir chaud, préserver du froid. Cet habit, cette couverture vous tiendra bien chaud. Expr. fig. et fam. Nous avons eu chaud, nous avons couru un grave danger. Cela ne me fait ni chaud ni froid, cela m’est indifférent. Cela ne fait ni chaud ni froid à l’affaire, cela n’y change rien.
▪ Impers. En parlant de la température ambiante. Il fait chaud, très chaud. Expr. fig. et pop. Il fera chaud avant que je lui parle à nouveau, cela n’est pas près de se produire.
2.  Loc. adv. À chaud. technique. Sous l’action de la chaleur. Étamage, galvanisation à chaud. Forger, souder à chaud. – chirurgie. Opérer à chaud, opérer d’urgence, en période inflammatoire. Fig. Il a fallu traiter le problème à chaud, régler la crise à chaud, de toute urgence, sans prendre le temps de la réflexion.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.