En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

ébahir

ÉBAHIR

conjugaison verbe transitif
xiie siècle. Dérivé de baer (xiie siècle), ancienne forme de bayer.
Jeter dans un grand étonnement. Il nous a ébahis par son assurance et sa mauvaise foi. J’en suis resté tout ébahi. Il avait l’air ébahi. Pron. Être saisi d’étonnement. Il n’y a pas là de quoi s’ébahir. S’ébahir d’une nouvelle. S’ébahir devant un tour de prestidigitation.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.