couture

COUTURE

nom féminin
Étymologie : xe siècle, custurae. Du latin populaire *co(n)sutura, de consuere, « coudre ».
1. Action de coudre ; art de coudre. Apprendre la couture. Un cours de couture, une épreuve de couture. Des travaux de couture. Faire de la couture.
▪ Par extension. Industrie ou commerce se consacrant à la confection et à la vente de vêtements. Être dans la couture. Un atelier de couture. Ouvrir une maison de couture. La haute couture, qui crée des vêtements de luxe et lance la mode.
▪ Spécialement. Marque de domaine : reliure. Envoyer un livre à l’atelier de couture ou, elliptiquement, à la couture. – Marque de domaine : chirurgie. Fam. Réunion des lèvres d’une plaie ou des parties d’un organe au moyen de points de suture (employé abusivement pour Suture). Par extension. Cicatrice laissée par une opération chirurgicale ou par une blessure. Avoir de nombreuses coutures au visage, sur le corps.
2. Suite de points par lesquels on assemble avec du fil deux pièces d’étoffe, de cuir, etc., au moyen d’une aiguille ou d’une alêne. Faire une couture. Couture menue, fine, plate. Couture apparente. Couture en surjet. Reprendre une couture. Ouvrir une couture. Surfiler une couture. Les coutures d’une chemise, d’une veste. Des bas avec couture, sans couture. Les coutures d’un gant, d’un soulier, d’un sac. Couture sellier, couture très solide exécutée à la main, à gros points légèrement inclinés, avec un fil épais que l’on noue entre chaque point. Rabattre une couture, l’aplatir avec le carreau, le fer, etc.
▪ Expr. Battre à plate couture, défaire, vaincre complètement. Battre une armée à plate couture. Notre équipe a été battue à plate couture. Fam. Examiner quelqu’un, quelque chose, sur ou sous toutes les coutures, minutieusement et attentivement. Marque de domaine : militaire. Avoir le petit doigt sur la couture du pantalon, être dans la position du garde-à-vous et, fig., fam. et iron., se tenir prêt à obéir aux ordres, marquer un empressement appuyé ou excessif.
3.  Par analogie. Marque de domaine : marine. Ligne de jonction des bordés du pont ou de la coque. Intervalle qui sépare deux bordés de bois, et que les calfats garnissent d’étoupe. – Marque de domaine : technique. Marque laissée par les joints du moule sur une pièce en bronze, en plâtre, en terre cuite, etc. – Marque de domaine : métallurgie. Assemblage de deux feuilles de métal dont on plie et rabat les bords. Ligne d’assemblage de deux tôles au moyen de rivets.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.