En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

altérer

ALTÉRER

conjugaison verbe transitif (se conjugue comme Céder).
xive siècle. Emprunté du bas latin alterare, « changer, empirer, altérer ». Au sens II (xvie siècle), extension du sens de « exciter, irriter ».
I.
I. Rendre autre.
1. Modifier dans sa nature, dans sa constitution, etc. Le temps altère la composition des roches, la configuration du relief.
2. Souvent dans un sens défavorable. Modifier en ôtant une partie des qualités premières. Le soleil altère les couleurs. Sa santé est très altérée. Les malheurs ont altéré son caractère. Pron. Ce vin, ce parfum s’est altéré à l’air. Son visage s’altéra subitement.
3. Falsifier, contrefaire. Altérer de la monnaie. Altérer un texte, une déposition en justice. Altérer la vérité.
4.  musique. Modifier une note d’un demi-ton ou d’un ton à l’aide d’un signe d’altération.
II.
II. Donner soif.
La chaleur et la poussière m’ont altéré. Fig. et vieilli. Un despote altéré de sang.
Orthographe
Se conjugue j’altèrerai, j’altèrerais (futur et conditionnel), selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accent grave (verbes en ‑é.er).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.