abaissement

ABAISSEMENT

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Dérivé d’abaisser.
1. Action de faire descendre, d’abaisser ; résultat de cette action. L’abaissement d’un store, d’une manette. Marque de domaine : géométrie. L’abaissement d’une perpendiculaire.
2. Action de diminuer la grandeur, la hauteur, la quantité, l’intensité, la valeur de quelque chose ; le fait qu’une grandeur, hauteur, intensité, etc., diminue ; l’état qui en résulte. L’abaissement du mur nous permettra de jouir du paysage. La sècheresse a provoqué l’abaissement du niveau des eaux. L’abaissement de la colonne de mercure dans un baromètre. On prévoit un abaissement sensible de la température au cours de la semaine. L’abaissement des prix, du niveau de vie, de l’âge de la retraite. Constater l’abaissement du taux de natalité. Spécialement. L’abaissement d’une équation. Class. Le fait d’affaiblir. Louis XI travailla à l’abaissement de la maison de Bourgogne.
3.  Rare. Le fait de s’abaisser, de s’humilier volontairement ; l’état qui en résulte. Se tenir dans l’abaissement devant Dieu.
4. Avilissement, déchéance. L’abaissement des mœurs, des valeurs morales. D’abaissement en abaissement, il perdra tout sens de l’honneur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.