En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

sac

8e édition

[I.] SAC.

n. m.
↪ voir aussi : [II.] Sac (n. m.)
■  Sorte de poche faite de cuir, de toile ou d’étoffe, ouverte seulement par le haut et qui sert à mettre toutes sortes de choses. Un sac tout neuf. Un vieux sac. Sac de toile, de treillis, de crin. L’entrée du sac. Le fond d’un sac.
Sac de papier, Sorte de poche de papier en forme de sac, dont le bas et les côtés sont collés et qui sert à mettre de menues denrées d’épicerie, des bonbons, etc.
Sac à blé, sac à charbon, sac à avoine, sac à terre, Sac à mettre du blé, du charbon, de l’avoine, de la terre ; et Sac de blé, de charbon, d’avoine, de plâtre, de farine, de noix, de pommes, etc., Sac plein de blé, de charbon, d’avoine, de plâtre, de farine, de noix, de pommes, etc. Sac de blé, sac de farine se disent aussi d’une Certaine mesure de blé, de farine.
Prov. et fig., Tirer d’un sac deux moutures, Prendre double profit dans une même affaire.
Fig. et fam., Un homme de sac et de corde, Un scélérat, un mauvais garnement.
Fig. et pop., Un sac à vin, Un ivrogne.
Fig., Prendre quelqu’un la main dans le sac, Le prendre sur le fait, le surprendre au moment où il commet quelque vol, quelque indélicatesse.
Fam., Ce vêtement ressemble à un sac, est un sac ; on est dans ce vêtement comme dans un sac se dit d’un Vêtement mal fait, mal taillé et trop large.
Sac de soldat, Sac de peau dans lequel chaque fantassin enferme les objets à son usage et qui se porte sur le dos à l’aide de deux bretelles. Porter le sac. Sac au dos.
Sac de matelot, Sac de toile, allongé, renfermant l’ensemble des effets d’un matelot.
Sac de couchage, Sorte de grand sac en toile, dans lequel le soldat se couche en campagne.
Fig. et fam., Prendre son sac et ses quilles, S’en aller sans demander son reste. Il est vieux.
p. 550Sac de nuit, Sac où l’on met, en voyage, ses effets de nuit.
Sac à ouvrage, Sac où les femmes renferment l’ouvrage auquel elles travaillent.
Sac à main, Sorte de petit sac que les femmes portent à la main et où elles mettent les menus objets dont elles peuvent avoir besoin.
En termes de Guerre, Sac à terre, Sac plein de terre, dont on se sert en faisant les tranchées, abris, batteries, etc., pour mettre les soldats à couvert du feu des ennemis.
Sac de procès et absolument Sac se disait d’un Sac contenant les pièces d’un procès. Cette expression a vieilli ; on dit aujourd’hui Les pièces ou Le dossier.
Fig. et fam., C’est la meilleure pièce de son sac se dit en parlant d’un Homme qui sollicite quelque grâce, qui entreprend quelque affaire, et signifie : C’est la chose la plus avantageuse pour lui, celle qui doit le plus sûrement lui procurer le succès qu’il désire.
Fig. et fam., Votre affaire est dans le sac, Tout est préparé pour qu’elle réussisse, on peut regarder le succès comme acquis.
Fig., et fam., Voir le fond du sac, Pénétrer dans ce qu’une affaire a de plus secret, de plus caché. On dit dans le même sens : Montrer le fond du sac.
Fig. et fam., Vider son sac, Dire tout ce qu’on a à dire sur tel sujet, dans telle occasion. Il n’a plus rien à dire, il a vidé son sac. Quand il a vidé son sac d’anecdotes, de bons mots, il s’en va.
Sac à papier ! Sorte de juron.
Fig. et fam., Un sac à malices, Une personne très rusée.
Fig. et fam., Avoir plus d’un tour dans son sac, Être plein d’habileté, de ruse.
Sac se dit aussi du Contenu d’un sac. Moudre un sac de blé.
Fig. et fam., Avoir le sac, Avoir beaucoup d’argent, avoir une grosse dot.
Sac se dit aussi d’un Habit de pénitence, d’affliction, d’humiliation. Faire pénitence sous le sac et la cendre. Porter le sac et le cilice.
Il se dit également des Grandes robes dont se couvrent les pénitents dans leurs cérémonies, dans leurs processions. Tous les pénitents étaient revêtus de sacs noirs, blancs, bleus.
En termes d’Anatomie, Sac lacrymal, Petite cavité qui est placée au côté interne de l’orbite de l’œil et qui sert de réservoir à l’humeur sécrétée par la glande lacrymale.
En termes de Chirurgie, Sac herniaire, Portion de membrane qui enveloppe une hernie extérieure.
Cul-de-sac. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.