En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

carrière

7e édition

CARRIÈRE.

s. f.
■  Lice, lieu fermé de barrières, et disposé pour toute sorte de courses, principalement pour les courses à cheval ou en char. Le bout de la carrière. Aller jusqu’au bout de la carrière. Parcourir la carrière. S’arrêter au milieu de la carrière. Entrer dans la carrière. Ouvrir la carrière.
Il se dit poétiquement, Du mouvement périodique des astres. Le soleil commence, achève sa carrière. L’astre des nuits parcourt sa paisible carrière.
Il signifie aussi, en termes de Manège, L’étendue de terrain où l’on peut faire courir un cheval sans qu’il perde haleine. Ce cheval a bien fourni sa carrière, Il a bien fait la course qu’on voulait qu’il fit.
Donner carrière à un cheval, Le laisser libre de courir, lui lâcher la bride.
Fig., au sens moral, Donner carrière, Laisser pleine liberté d’agir. Donner carrière à son esprit, à son imagination. Donner carrière à sa méchanceté.
Fig. et fam., Se donner carrière, Se réjouir, se laisser emporter à l’envie qu’on a de dire ou de faire quelque chose. Se donner carrière aux dépens de quelqu’un, S’en amuser par des railleries.
Carrière, signifie aussi figurément, Le cours de la vie, le temps qu’on exerce un emploi, une charge, etc. Finir, achever, terminer sa carrière. Fournir sa carrière. Être au bout, au terme de sa carrière. Ne faire que commencer sa carrière. Longue, pénible carrière.
Il se dit encore, figurément, de La profession que l’on embrasse, des études auxquelles on se livre, des entreprises où l’on s’engage, etc. La carrière des sciences et des arts. Il préféra la carrière des armes. La carrière du barreau. La carrière administrative. Suivre une carrière. La carrière des honneurs, de l’ambition, de la gloire. Toutes les carrières sont ouvertes au mérite. Faire des progrès dans la carrière de la vertu. Courir, parcourir une dangereuse carrière. Suivons l’exemple de ceux qui nous ont devancés dans la carrière. S’engager dans la carrière du vice.
Dans le style soutenu, Il ouvrit et ferma la carrière, il a fermé la carrière qu’il s’était ouverte, etc., se dit D’un homme qui n’a point eu de rivaux dans l’art dont il fut le créateur.
Fig., Ouvrir à quelqu’un une carrière, une belle carrière, Lui donner une occasion de paraître et d’exercer ses talents. Cela lui a ouvert une belle carrière.
Carrière, signifie aussi, Le lieu d’où l’on tire de la pierre. Tirer des pierres de la carrière. Descendre dans une carrière. Creuser une carrière. Fouiller une carrière. Carrière de marbre. Carrière d’ardoise.
Dans l’antiquité, on employait les prisonniers aux travaux des carrières. Condamner aux carrières.
Prov. et fig., Qu’on me ramène aux carrières, se dit pour signifier Qu’on est prêt à redire ou à refaire une chose pour laquelle on a éprouvé un traitement injuste.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.