En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

carrière

4e édition

CARRIÈRE.

s. f.
■  Lice, lieu fermé de barrières, pour courre la bague, ou pour d’autres exercices d’homme de cheval. Le bout de la carrière. Aller jusqu’au bout de la carrière. S’arrêter au milieu de la carrière. Entrer dans la carrière. Ouvrir la carrière.
On dit d’Un cheval de manége ou de course, qu’Il a bien fourni sa carrière, pour dire, qu’Il a bien fait la course qu’on vouloit qu’il fît.
On dit, Se donner carrière, pour dire, Se réjouir, se laisser emporter à l’envie que l’on a de dire ou de faire quelque chose. Et on dit, Se donner carrière aux dépens de quelqu’un, pour dire, S’en divertir par des railleries.
Carrière, se prend figurément pour le cours de la vie, pour le temps qu’on exerce un emploi, une charge, &c. Finir, achever sa carrière. Fournir sa carrière. Être au bout de sa carrière. Ne faire que commencer sa carrière.
On dit aussi figurément, Ouvrir à quelqu’un une carrière, une belle carrière, pour dire, Lui donner une occasion de paroître & d’exercer ses talens. Cela lui a ouvert une belle carrière.
Carrière, signifie aussi Le lieu d’où l’on tire de la pierre. Tirer des pierres de la carrière. Descendre dans une carrière. Creuser une carrière. Fouiller une carrière. Carrière de marbre.
On dit d’Un homme qui a été taillé plusieurs fois, qu’Il a une carrière dans le corps.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.