En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
Dictionnaire de l’Académie française, 6e édition (1835)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

concret, ète

6e édition

CONCRET, ÈTE.

adj.
■  T. de Logique. Il s’emploie principalement dans cette locution, Terme concret, Terme qui désigne une quantité considérée dans un sujet ; par opposition à Terme abstrait, qui se dit d’Un terme désignant une qualité considérée toute seule, et séparée du sujet. Pieux, savant, rond, unis à des substantifs, comme dans Femme pieuse, homme savant, chapeau rond, sont des termes concrets ; et, Piété, science, rondeur, sont des termes abstraits. On dit aussi substantivement, L’abstrait et le concret.
En Arithm., Nombre concret, se dit, par opposition à Nombre abstrait, d’Un nombre qu’on exprime en indiquant l’espèce de ses unités. Dix hommes, cent chevaux, trente livres, sont des nombres concrets ; et, Dix, cent, trente, sont des nombres abstraits.
Concret, en termes de Chimie, se dit Des substances épaissies et solidifiées. Le camphre est une huile concrète. L’acide benzoïque est un acide concret.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.