En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

effet

1re édition

EFFET.

s. m.
■  Ce qui est produit par quelque cause. Bon effet. mauvais effet. effet extraordinaire. ostez la cause, vous osterez l’effet. bon effet d’une mauvaise cause. cela ne sçauroit faire qu’un bon effet. cela a produit un bon effet. ces couleurs bien meslées font un bel effet. l’effet d’une machine. l’effet d’une medecine.
Il se prend aussi pour l’Execution d’une chose. En venir à l’effet. des paroles ils en vinrent aux effets. voilà de belles propositions. mais il faut les mettre en effet, à effet. il faut que l’effet s’ensuive. il en faut voir l’effet. la chose a eu son effet, son plein & entier effet, est demeurée sans effet. On dit, d’Un homme qui n’est capable d’executer que peu de chose, que C’est un homme de peu d’effet.
Effet, se dit aussi pour sign. Ce qu’on a dessein qu’une chose produise : & en ce sens il s’employe tousjours avec les prepositions à, ou pour. A quel effet dites-vous cela ? à l’effet de … à cet effet. pour cet effet.
Effet, sign. aussi Une portion, une partie du bien, d’un particulier, d’un Homme d’affaires, d’un Marchand. Une lettre de change sur un tel n’est pas un trop bon effet. les effets d’une succession. effets mobiliaires. il n’a pas assez d’effets pour payer ses creanciers. ses dettes surpassent ses effets de plus de la moitié. il a abandonné ses effets à ses creanciers. c’est un banqueroutier, il a destourné, caché, soustrait ses effets. En ce sens il est plus usité au pluriel qu’au singulier.
En effet, adv. Réellement. Cela n’est pas en imagination, mais en effet. il a raison en effet. il le merite en effet.
Il s’employe aussi par maniere de Conjonction, & pour servir de liaison au discours. Il maintient que telle & telle chose est ; En effet, peut-on en douter aprés tant d’experiences.
Ce mot est extrait de l'article : FAIRE.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.