séquestration

SÉQUESTRATION

nom féminin
Étymologie : xive siècle, au sens 1 ; xixe siècle, aux sens 2 et 3. Emprunté du latin tardif sequestratio, « dépôt chez une tierce personne », lui-même dérivé de sequestratum, supin de sequestrare, « mettre en dépôt ; séparer, éloigner ».
1.  Marque de domaine : droit. Vieilli. Action de mettre une chose sous séquestre. Séquestration de biens. (On dit plutôt aujourd’hui Séquestre ou Mise, placement sous séquestre.)
2. Infraction consistant à séquestrer quelqu’un ; le fait d’être séquestré. Il est poursuivi pour enlèvement et séquestration. Elle a raconté sa longue séquestration.
3. Marque de domaine : pathologie. Isolement d’une portion de tissu ou d’organe dont la vascularisation est anormale ou défaillante à cause d’une malformation, d’une infection, etc. La séquestration pulmonaire est une anomalie congénitale. Une séquestration osseuse s’est développée à la suite de cette fracture.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.