sauvage

SAUVAGE

adjectif
Étymologie : xiie siècle. Issu du latin tardif salvaticus, altération du latin classique silvaticus, « qui vit dans les bois, sauvage », lui-même dérivé de silva, « forêt ».

I.

I. En parlant d’un animal, d’un végétal.
1. Se dit d’un animal, en particulier un grand carnivore, qui vit en liberté dans la nature, à l’écart de la présence humaine ; spécialt., se dit, par opposition à Domestique, d’un animal, d’une espèce animale qui ne vit pas au contact de l’homme ou en sa compagnie. Le cerf, le sanglier, le loup sont des animaux sauvages. Les gladiateurs combattaient des bêtes sauvages. L’ocelot est un chat sauvage. Le bouquetin des Alpes, le chamois sont des variétés de chèvres sauvages. Âne sauvage, nom usuel de l’onagre. Des oies, des canards sauvages. Par métonymie. On appelle harets les chats retournés à la vie sauvage. Loc. Haras sauvage, voir Haras. Soie sauvage, que produisent certaines variétés de chenilles autres que celles du bombyx du mûrier, et vivant dans la nature, notamment en Inde, en Chine et à Madagascar. La soie sauvage est d’une qualité moindre que la soie issue de l’élevage. Saumon sauvage, que l’on pêche dans son milieu naturel, par opposition à Saumon d’élevage.
2.  Par analogie. Se dit d’une espèce végétale qui pousse dans un milieu naturel, qui n’a pas besoin de l’action de l’homme pour se développer. Plantes sauvages et plantes cultivées. Des oliviers sauvages. Des pruniers sauvages et, par métonymie, des prunes sauvages. Réglisse sauvage, ail sauvage. La moutarde sauvage est aussi appelée sanve ou sénevé. L’endive est une pousse de chicorée sauvage que l’on protège de la lumière pour qu’elle reste blanche. Entre dans la dénomination usuelle de certaines espèces. Grenadier sauvage ou Balaustier. Lin sauvage ou Linaire. Radis sauvage ou Ravenelle. Artichaut sauvage ou Carline. Mélisse sauvage ou Mélitte. Poivre sauvage, gattilier aux fruits d’un noir rougeâtre. Riz sauvage, voir Riz. Par métonymie. Les feuilles de la carotte qui pousse à l’état sauvage ressemblent à celles de la ciguë.
▪ Par extension. Se dit d’un lieu inculte, inhabité, voire désolé. La nature devenait de plus en plus sauvage à mesure que nous avancions. Une lande sauvage. Par métonymie. L’aspect, le caractère sauvage d’un paysage.

II.

II. En parlant d’une personne.
1. Se dit de quelqu’un qui se montre peu sociable ou qui évite, redoute la fréquentation des autres, se plaît à vivre seul. Il est de plus en plus sauvage. Par métonymie. Il a un caractère sauvage. Subst. Il ne viendra pas, c’est un vrai sauvage.
2. S’est dit de personnes, de peuples vivant à l’écart des sociétés réputées civilisées, et dont les mœurs et coutumes étaient jugées primitives. Une tribu, une peuplade sauvage. Enfant sauvage, enfant abandonné, qui a grandi seul dans la nature. Par métonymie. Vivre à l’état sauvage. Des coutumes sauvages.
▪ Subst. (on rencontrait parfois le substantif féminin Sauvagesse). Les Amérindiens ont longtemps été désignés, en particulier au Canada, par la locution « sauvages d’Amérique ». « Atala », de Chateaubriand, a pour sous-titre « Les Amours de deux sauvages dans le désert ». Le mythe du bon sauvage, nom donné à la théorie, notamment développée par Rousseau dans son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, selon laquelle l’homme serait naturellement bon mais corrompu par la société. Le mythe du bon sauvage trouve ses fondements au xvie siècle avec la découverte du Nouveau Monde.
 Titres célèbres : La Pensée sauvage, de Claude Lévi-Strauss (1962) ; L’Enfant sauvage, film de François Truffaut (1970) ; Vendredi ou la Vie sauvage, de Michel Tournier (1971).
3. Qui fait montre d’une impitoyable férocité ; inhumain, barbare. Un envahisseur sauvage. Par métonymie. Pousser des cris sauvages. Un crime sauvage.
4.  Parfois plaisant. Dont les manières sont rudes ; fruste, brutal. Surtout subst. Nous ne sommes pas des sauvages. Se conduire comme un sauvage.

III.

III. En parlant d’une pratique, d’une activité.
Qui a lieu, se déroule en dehors des lois, des règlements prévus ; illégal. Ce produit fait l’objet d’une concurrence sauvage. Il est accusé d’avoir mis en place des écoutes sauvages.
▪ Loc. Camping sauvage, voir Camping. Grève sauvage, décidée spontanément, en dehors des consignes syndicales. Capitalisme sauvage, dans lequel la recherche du profit élimine toute considération humaine.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.