En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

retraite

I. RETRAITE

nom féminin
xiie siècle. Forme féminine substantivée du participe passé de retraire.
↪ voir aussi : II. Retraite (n. f.)
I.
I. Action de quitter un lieu, de se replier.
1. Mouvement par lequel on part d’un lieu où l’on se trouve. Il est temps de faire retraite. militaire. Retour obligatoire des soldats dans leur caserne à une heure donnée ; signal ordonnant ce retour. Les soldats rentrés après la retraite seront punis. Sonner la retraite. Loc. Retraite aux flambeaux, défilé, de la place d’armes à la caserne, de troupes qui portent des flambeaux et sont souvent accompagnées d’une fanfare ; s’emploie encore aujourd’hui pour désigner un cortège nocturne éclairé par les torches ou les lampions des participants, lors de cérémonies ou de réjouissances populaires. Les retraites aux flambeaux du 14 Juillet.
▪ Par analogie. vènerie. Retour des chiens quittant le lieu où a pris fin la chasse à courre ; par métonymie, sonnerie de trompe donnant le signal de ce retour.
2. Repli d’une troupe qui quitte le champ de bataille ou abandonne un territoire lorsqu’elle n’a plus les moyens de s’y maintenir ; sonnerie donnant le signal de ce repli. Retraite stratégique. Retraite en bon ordre. Une armée en retraite. Les clairons ont sonné la retraite. Battre la retraite.
▪ Spécialement. histoire. La retraite des Dix Mille, l’errance, en 401 avant Jésus-Christ, relatée par Xénophon dans l’Anabase, de dix mille mercenaires grecs à travers l’Asie Mineure après la mort de Cyrus le Jeune qui les avait enrôlés pour renverser son frère. La retraite de Russie, le retour dramatique de la Grande Armée durant l’hiver 1812-1813 après qu’elle eut quitté Moscou.
▪ Loc. Battre en retraite, se replier sans cesser le combat et, fig., commencer à céder dans une discussion, un débat. Couper la retraite à l’ennemi, Voir Couper. Couvrir sa retraite, voir Couvrir.
▪ Par analogie. escrime. Mouvement par lequel on recule pour se mettre hors d’atteinte de l’arme du tireur adverse. La retraite est une stratégie qui permet surtout à l’escrimeur de préparer l’attaque.
II.
II. Action de se retirer du monde, de la vie active ; état qui en résulte.
1. Situation d’une personne qui vit à l’écart de la société. Le goût de la solitude et de la retraite. Dans « Le Songe d’un habitant du Mogol », La Fontaine fait l’éloge de la retraite.
▪  Par métonymie. Lieu où l’on se retire. J’irai le visiter dans sa retraite. Il s’est fait bâtir une petite retraite. Une retraite de hiboux (fig. et fam.), une demeure isolée, inhabitée et délabrée. Par extension et vieilli. Lieu écarté où un animal, une personne se met en sûreté, trouve refuge. Forcer le sanglier dans sa retraite. Le gibier a trouvé retraite dans un taillis. Le fugitif sera bientôt repris, il n’a pas de retraite.
▪ Spécialement. religion chrétienne. Éloignement temporaire de la vie séculière, du monde, pour méditer ou prier, pour se préparer à un engagement, à une étape de sa vie spirituelle ; l’ensemble des exercices de piété pratiqués à cette occasion. Faire, suivre une retraite chez les trappistes. Entrer en retraite dans une abbaye bénédictine. La retraite de préparation au mariage. Les « Exercices spirituels » d’Ignace de Loyola guidaient les chrétiens souhaitant accomplir la « grande retraite » de trente jours. Par métonymie. Prêcher une retraite, prononcer les sermons pour les retraitants et accompagner ces derniers spirituellement.
2. Le fait de cesser son activité professionnelle à partir d’un certain âge ; la situation qui en résulte. Prendre sa retraite. Départ à la retraite, en retraite. Un officier, un fonctionnaire à la retraite, en retraite. Loc. Maison de retraite, établissement accueillant des personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre à leur domicile (on a dit Hospice ; on dit aussi, dans le langage administratif, établissement hospitalier de long séjour ou établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).
▪ législation sociale. Statut d’une personne retirée de la vie active qui, à partir d’un âge déterminé par la loi, perçoit une pension dont le montant est calculé en fonction des cotisations versées durant la période de travail. L’âge légal de la retraite. Faire valoir ses droits à la retraite. Admission à la retraite. Mise à la retraite d’office. Retraite anticipée, préretraite. Les régimes de retraite. Caisse de retraite, établissement gérant les fonds collectés pour assurer le paiement des pensions.
▪ Pension de retraite ou, elliptiquement, retraite, somme d’argent allouée à la personne jouissant de ce statut (on dit aussi simplement Pension). Calculer le montant de sa retraite. Liquider sa retraite. Une retraite à taux plein. N’avoir que sa retraite pour vivre. Toucher sa retraite. Retraite complémentaire, versée par un organisme spécialisé pour compléter la pension perçue au titre du régime général. Par métonymie. Système de financement de ces pensions. Retraite par répartition, par capitalisation.
III.
III. architecture. bâtiment. Syn. vieilli de Retrait.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.