En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

remplir

REMPLIR

conjugaison verbe transitif
xiie siècle. Dérivé d’emplir.
I.
I. Emplir de nouveau.
Remplir les verres pour porter un nouveau toast. Remplir une pièce de vin à mesure que le niveau baisse.
II.
II. Emplir entièrement.
1.  Faire en sorte que quelque chose soit plein. Remplir un verre à ras bord. Remplir d’eau une carafe. Remplir un fossé, des fondrières, les combler. Des coffres remplis d’or. Remplir un réfrigérateur de provisions. Une armoire remplie de linge. Un carnet de commandes bien rempli.
▪  Expr. fam. Il n’y a pas de quoi remplir une dent creuse, il n’y a pas assez à manger. Se remplir le ventre, la panse, l’estomac, etc., manger abondamment. Se remplir les poches, s’enrichir vite, souvent de façon indélicate.
▪  Fig. Sarah Bernhardt remplissait les salles. César a rempli la terre du bruit de son nom. Remplir l’air de ses cris, de ses plaintes. Pron. Il s’est rempli la tête d’idées folles.
2.  Compléter un document, un ouvrage, etc. en comblant les blancs, les espaces laissés vides. Remplir un questionnaire, une fiche, un dossier d’inscription. Remplir une grille de mots croisés.
▪  couture. broderie. Remplir un canevas, une toile, faire les points de broderie correspondant au dessin qui y est tracé. Remplir du point, de la dentelle, refaire à l’aiguille les ornements d’une dentelle qui sont rompus, ou leur ajouter de nouveaux motifs.
3.  Être nombreux en un lieu ; occuper la totalité ou la majeure partie d’un espace. Les manifestants remplissent l’avenue. Avoir les yeux remplis de larmes. Un devoir rempli de fautes. L’eau remplit le réservoir, les fossés. Ce fait divers a rempli les colonnes des journaux.
▪  Pron. La cale s’est remplie d’eau. Des poumons qui se remplissent d’air. Le stade commence à se remplir de spectateurs ou, simplement, à se remplir.
▪  Fig. Pour parler de sentiments, de pensées qui occupent l’être tout entier. La rancune remplit son cœur. Ses succès l’ont rempli d’orgueil. Cette nouvelle nous remplit d’affliction. Par extension. Il est rempli, tout rempli de lui-même, pénétré du sentiment de son importance. Pron. Son âme s’est remplie de joie.
4.  Occuper un laps de temps, une durée. Le travail a rempli toute sa vie. Une journée, une année bien remplie.
▪  En parlant d’une personne. Il ne sait comment remplir ses loisirs. Il remplit son existence de petits riens.
Remarque
Au sens strict, Remplir signifie « rendre complètement plein, combler », mais, dans la langue courante, il tend à se substituer à Emplir.
III.
III. Accomplir ce à quoi on est tenu, on s’est engagé ; s’acquitter d’une tâche, d’une charge, etc.
Remplir ses obligations, son contrat. Il a rempli sa mission de son mieux. Par analogie. Le pronom peut remplir toutes les fonctions du nom.
▪  Par affaiblissement. Satisfaire, répondre à une attente. Ce candidat ne remplit pas toutes les conditions requises.
▪  Expr. vieillie. Il a rempli sa destinée, il a accompli ce pour quoi il semblait fait.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.