plancher

I. PLANCHER

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Dérivé de planche.
↪ voir aussi : II. Plancher (v. intr.)
1.  Ouvrage de charpente fait d’un assemblage de planches fixées sur des solives et qui, dans un bâtiment, constitue la plate-forme du rez-de-chaussée ou sépare deux étages. Poser, établir, clouer le plancher d’une maison.
▪  Par extension. Dans l’usage courant. Surface qui forme le sol d’une pièce ; partie supérieure de la séparation entre deux étages. Un plancher de châtaignier, en pin. Le plancher en bois est fait de planches fixées sur des lambourdes. Un plancher parqueté, carrelé. Un plancher métallique, en béton. Poncer, laver, cirer un plancher. Les rainures du plancher. Faux plancher, établi au-dessus du plancher principal. Plancher technique, faux plancher utilisé pour laisser passer les gaines de service et les canalisations. Vieilli. Désignait aussi la partie inférieure de la séparation entre deux étages, le plafond. Peindre les solives d’un plancher.
▪  Expr. fig. et pop. Débarrasser le plancher, quitter un lieu d’où l’on est chassé. Le plancher des vaches, la terre ferme, par opposition au pont d’un navire ou, par extension, à un avion en vol.
2.  Par analogie. Paroi inférieure ; sol. Le plancher d’un wagon, d’une voiture. Expr. Conduire le pied au plancher, voir Pied.
▪  Dans des emplois spécialisés. Marque de domaine : équitation. Le plancher d’un étrier, où repose la semelle du cavalier. – Marque de domaine : géologie. Le plancher d’une dune, sol stable et dur sur lequel elle s’appuie. Le plancher océanique, le fond de l’océan. – Marque de domaine : anatomie. Partie inférieure d’une cavité. Le plancher de l’orbite. Le plancher buccal, les parties molles de la bouche qui forment la partie basse de la cavité buccale. Le plancher pelvien, le périnée.
3.  Fig. Surtout en apposition. Limite inférieure, seuil au-dessous duquel on ne peut descendre. Une vitesse plancher. Marque de domaine : économie. Prix plancher, prix minimal légal d’un bien ou d’un service, par opposition à Prix plafond. Le cours plancher d’une monnaie, la valeur la plus faible que peut atteindre une monnaie avant d’être dévaluée.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.