En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

journée

JOURNÉE

nom féminin
xiie siècle, journee. Dérivé de jour.
I.
I. Espace de temps qui s’écoule entre le lever et le coucher du soleil, ou entre le moment où une personne se réveille et celui où elle se couche.
Le début de la journée. En milieu, en fin de journée. Au cours de la journée. La journée commence, s’achève. Il ne sait comment passer la journée. Il a bien employé la journée, sa journée. La journée lui a paru bien courte, bien longue. À longueur de journée, tout le temps, sans interruption. Expr. fam. et iron. Toute la sainte journée, pour parler, en se plaignant ou se moquant, d’une occupation ou de propos répétitifs, lassants.
▪ Cet espace de temps, déterminé par une qualité ou une fonction particulière, par les activités, les évènements qui s’y déroulent, etc. Une journée de pluie, une chaude journée. Une belle journée. Par une journée de printemps, d’hiver. Passer une agréable journée, une journée délicieuse. Souhaiter une bonne journée à quelqu’un. C’était une mauvaise journée. Une journée de repos, de labeur. Une journée de campagne, de vacances. Une journée creuse, où l’activité est faible.
▪ Spécialement. En parlant d’un jour de bataille, ou de la bataille elle-même. La journée mémorable de Fontenoy, de Marengo. Ce fut une sanglante journée. On désespéra quelque temps du succès de la journée. Journée révolutionnaire, soulèvement populaire bref et violent, qui amène un changement politique important, soit par son succès soit par son échec.
▪ Se dit aussi d’un jour où se sont passés des évènements mémorables. La journée des Dupes. La journée des Barricades de 1588, de 1648. Les journées de juillet 1830 ou les trois journées, appelées aussi les Trois glorieuses. Les journées de juin 1848.
▪ Littérature. Chacune des divisions de certaines pièces du théâtre français au Moyen Âge, et de l’ancien théâtre espagnol. Un mystère de la Passion en trois journées. Une comédie en trois journées. Claudel a repris le découpage en journées pour son « Soulier de satin ».
II.
II. Ce qu’on accomplit dans cet espace de temps.
1. Travail accompli pendant un jour. La journée, les journées d’un ouvrier. Travailler, être payé à la journée. Employer des gens à la journée. Aller en journée. Homme de journée, femme de journée. La journée de huit heures. La journée continue, voir Continu. Expr. fig. et très vieillie. Mentir à la journée, avoir l’habitude de mentir.
▪ Par métonymie. Salaire payé pour une journée de travail. On lui doit quinze journées. Il a bien gagné sa journée.
2. Chemin qu’on fait d’un lieu à un autre dans l’espace d’une journée. C’est à une journée de marche. Marcher à grandes journées, à petites journées (vieilli), en faisant de grandes, de petites étapes.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.