fraction

FRACTION

nom féminin
Étymologie : xiie siècle. Emprunté du bas latin fractio, ‑onis, « action de briser », puis « division », dérivé de fractum, supin du latin classique frangere, « briser ».
1. Action de rompre, de briser. En ce sens, n’est plus usité que dans Fraction du pain, geste rituel par quoi commençait, selon la tradition d’Israël, tout repas pris en commun. Lors de la Cène, Jésus accomplit la fraction du pain. Les disciples d’Emmaüs reconnurent le Christ quand il accomplit la fraction du pain. Marque de domaine : liturgie chrétienne. Action de rompre le pain eucharistique. Par métonymie. Chez les Pères de l’Église, désigne l’Eucharistie elle-même.
2. Portion, partie d’un tout. Le sou était une fraction de la livre. Les opposants ne formaient qu’une petite fraction de l’assemblée. Expr. En une fraction de seconde, très vite.
▪ Spécialement. Dans un mouvement politique, un parti, un syndicat, groupe qui s’est dissocié de l’ensemble de l’organisation. Un parti divisé en fractions.
3.  Marque de domaine : mathématiques. Nombre dont l’expression est formée de deux termes, le numérateur et le dénominateur, et qui correspond à la division de l’un par l’autre. 1/2 (un demi) est une fraction où 1 est le numérateur et 2 le dénominateur. Le calcul des fractions. Multiplication, division des fractions. Fraction décimale, continue, voir Décimal, Continu.
4.  Marque de domaine : chimie. Produit pétrolier obtenu par fractionnement.
5.  Marque de domaine : hématologie. Désigne les différents composants cellulaires et plasmatiques du sang, utilisés isolément en transfusion sanguine.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.