En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

fracas

FRACAS

nom masculin
xve siècle, au sens d’« action de fracasser ». Emprunté de l’italien fracasso, de même sens, ou du verbe fracasser.
1.  Vieilli. Action de fracasser ou le fait de se fracasser. Le vent a fait un horrible fracas dans cette forêt. Ne s’emploie plus guère que dans la locution adverbiale Avec perte et fracas ou Avec pertes et fracas, d’une façon expéditive et brutale, sans ménagement. Le perturbateur a été expulsé avec pertes et fracas.
2. Bruit soudain et violent provoqué par quelque chose qui se fracasse. Un arbre qui se rompt avec fracas. Un fracas de vaisselle brisée.
▪ Par analogie. Grand bruit semblable à celui d’une chose qui se brise en éclats. Le fracas du tonnerre. Le fracas des armes. Le fracas des cuivres.
3. Tumulte, agitation bruyante et désordonnée. Le fracas de la rue. Ils firent leur entrée avec fracas. Fig. Cette affaire a fait beaucoup de fracas, a eu un grand retentissement.
▪ Expr. Faire du fracas, crier bien haut et, fig., faire beaucoup d’embarras. Ne faites donc pas tant de fracas pour si peu de chose.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.